Sur Instagram

27 juillet 2021 16:40; Act: 27.07.2021 17:07 Print

Survivant du Covid, Moundir se moque des antivax

Sur les réseaux sociaux, l'ex-aventurier de Koh-Lanta, touché par le coronavirus il y a quelques semaines, a pris en grippe les opposants au vaccin.

storybild

Fin avril, Moundir avait déjà attaqué les complotistes qui niaient la dangerosité du virus. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

Fin mars, l'aventurier le plus célèbre de Koh-Lanta, infecté par le Covid, était dans un état critique, à deux doigts d'être placé en réanimation. Il a depuis remonté la pente, avec patience jusqu'à la délivrance: mi-juillet, après quasiment quatre mois d'un long combat, il annonçait que les médecins l'autorisait à arrêter son traitement. Déjà mobilisé pour sensibiliser ses followers à la dangerosité du virus, le père de famille s'est naturellement transformé en farouche défenseur du vaccin.

Sa façon de mobiliser? Ridiculiser les antivax. Ainsi, il y a 10 jours, sur Instagram, il postait: «Quand ils ont sorti le Viagra, il y a eu moins de monde pour questionner ce qu'il y avait dedans». Rapidement, il a publié des montages et des images humoristiques: «Pas de bras, pas de chocolat».

Sa dernière publication, lundi, n'a toutefois pas plu à tout le monde. Il a voulu se moquer des soi-disants effets secondaires invoqués par les antivax et a enfilé une perruque rousse - voulant imiter Mylène Farmer - en indiquant, «le vaccin s'est bien passé, je viens de me faire injecter le Pfizer».

Dans une story, il a enfoncé le clou, avec une perruque blonde cette fois, façon «Reine des Neiges»: «Je viens de faire le Janssen de chez Johnson&Johnson» lance-t-il, déclenchant l'hilarité de son entourage. Si nombreux de ses abonnés en ont ri, d'autres ont pris la mouche: «Next, je te supprime. Tu deviens vraiment ridicule et je pèse mes mots», écrit un internaute. «Pas drôle, je me désabonne», a lancé un autre.

(mc/L'essentiel)