Chanteuse française

28 décembre 2020 16:21; Act: 29.12.2020 09:13 Print

«Tabassée» par un ex, Aya Nakamura se confie

La chanteuse française est revenue sur les violences conjugales dont elle a été victime par le passé. Elle explique qu'elle ne pensait pas que ça pouvait lui arriver.

storybild

Aya Nakamura est aujourd'hui la chanteuse la plus écoutée dans le monde. (photo: AFP/Joel Saget)

Sur ce sujet
Une faute?

«J’avais quand même un peu honte». Aya Nakamura est revenue sur les violences conjugales qu’elle a subies en 2019, dans le cadre d’une interview sur France Inter. Alors que «[son] copain de l’époque l’avait tabassée», la chanteuse française avait publié sur Instagram une photo d’elle avec le visage tuméfié, avant de rapidement la supprimer.

«Je l’ai publiée sans forcément attendre quoi que ce soit et quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris, je me suis dit "non, je ne veux plus"», raconte-t-elle. «Je ne pensais pas que ça pouvait m’arriver à moi». L’interprète de «Djadja» ajoute qu’elle avait ensuite quitté son compagnon, mais qu’elle n’avait pas porté plainte. «J’aurais pu faire comme tout le monde et raconter ce qu’il s’est passé clairement», regrette-t-elle aujourd’hui. «Je pense que j’ai été un peu lâche. Si ça arrivait à une de mes proches, je serais révoltée, alors pourquoi pas moi-même?».

Aya Nakamura a ensuite enchaîné sur les différentes épreuves qui ont jalonné son parcours. «Je pars du principe que pour atteindre une certaine maturité, il faut passer par plein d’épreuves», estime l’artiste. «C’est sûr que tout ne vient pas comme ça d’un coup, et non, je ne suis pas née en étant une guerrière. Je suis passée par plein d’étapes, j’ai rencontré plein de problèmes, et je pense que ça m’a endurcie».

(L'essentiel)