Royaume-Uni

01 septembre 2018 13:50; Act: 01.09.2018 13:54 Print

Tess Holliday en Une ne plaît pas à tout le monde

Le choix de l'édition britannique de «Cosmopolitan» de faire sa couverture avec le mannequin grande taille a irrité l'animateur Piers Morgan.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Mercredi, quand elle a partagé la Une de Cosmopolitan sur Twitter, Tess Holliday était folle de joie. «Pfiou, je suis littéralement une Cosmo Girl! Je n'arrive pas à croire que je dis ça! Merci Cosmopolitan UK»pour cette incroyable opportunité», avait-elle écrit, tout à son bonheur.

Seulement, la satisfaction du mannequin grande taille de 33 ans et la Une du magazine n'ont pas plu à tout le monde, à commencer par Piers Morgan. Le journaliste et animateur britannique a fait part de sa colère sur Instagram après avoir découvert la photo de Tess.

«Alors que la Grande-Bretagne se bat contre une crise de l'obésité qui ne fait qu'empirer, voici la nouvelle couverture de Cosmo. Apparemment, nous sommes supposés voir ça comme un «immense pas vers l'acceptation des corps». Que des balivernes. Cette Une est aussi dangereuse et malavisée que de mettre en avant les mannequins qui font une taille 0», a écrit Piers, très remonté.

La réponse de la principale concernée ne s'est pas fait attendre et, comme il était écrit sur la couverture du magazine, elle veut que ses détracteurs «embrassent son cul»: «A tous ceux qui pensent que je suis un poids pour le système de santé britannique, je suis Américaine, donc vous n'avez pas à vous inquiéter pour mon gros cul. Inquiétez-vous pour les horribles gens que vous êtes qui se plaignent que ma personne en Une d'une magazine ait un impact sur leur vie d'esprits étroits.»

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • titi le 03.09.2018 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que la mode doit effectivement s'inspirer des vrais gens. Et oui une mannequin grande taille à donc son utilité. Mais il ne faut surtout pas banaliser le surpoids. Les risques pour la santé sont trop nombreux. Sans compter les moqueries à l'ecole et j'en passe. L'obesité et la maigreur doivent être combattues de la même manière.

  • allo la terre ! le 03.09.2018 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    reveillez vous vous même !. vous êtes vraiment dans les stéréotypes de la société. biensur que l'espèrance de vie est réduite quand on est obèse. mais que chacun vive sa vie comme il l'entend. Pourquoi elle devrait entammer un parcours extremement long, difficile, toute sa vie avec une frustration permanente pour gagner 10 ans de vie en plus et vivre jusqu'a 90 ans sans doute sénile ( oui oui c'est ce qui se passe avec l'alongement de la vie) dans une maison de retraite (qui deborde de personnes séniles, ca aussi c'est une réalité) ou personne ne viendra la voir. ben moi ca ne me fait pas réver. On ne faisait pas autant de jugements acèrbes il y a 20 ans sur les fumeurs, les alcooliques etc... qui perdaient bien plus que 10 ans de vie. il y a un mot pour expliquer ce phénomène c'est "grossophobie"

  • allo la terre ! le 03.09.2018 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est vous qui avez tord. l'obésité multiplie les risques de maladies cardio, de diabète, de fragilité osseuse etc... mais ca ne veut aucunement dire qu'elle en est atteinte. c'est exactement les stéréotypes que la société veut nous faire croire. mais ce n'est pas parce que sa balance lui annonce qu'elle entre dans l'obésité que d'un coup toutes les maladies liées à l'obésité lui tombe dessus. c'est totalement faux. il fait faire la différence entre augmentation du "risque" et "maladie" présente.

Les derniers commentaires

  • Gabriela le 03.09.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Vivre et laisser vivre !

  • Monique le 03.09.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Autant de commentaires vitupérants qui passent totalement à côté de la plaque - le message étant "je suis qui je suis, et je me fous de ce que pensent les autres"....

  • caro le 03.09.2018 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    haha bien rigolé.. une anorexique en bonne sante... bien sure....

  • caro le 03.09.2018 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non mais faut arreter la, tolerance oui, les formes oui, s accepter oui mais la ya rien de beau..

  • Imarav le 03.09.2018 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Big Size Sauf que de vouloir ressembler à ça, est très justement dit dans le tweet du Monsieur, aussi dangereux que l'inverse. Demandez à votre médecin les risques de l'obésité. Et dans ce cas précis, je trouve le terme d'obèse encore très flatteur...