Tournage de «Mission Impossible»

13 août 2020 18:33; Act: 14.08.2020 10:30 Print

Tom Cruise furieux après une cascade onéreuse ratée

L’acteur et producteur de «Misson Impossible» serait en rage après une cascade qui a mal tourné et qui avait pourtant coûté deux millions de livres à mettre en place.

storybild

L’acteur de 58 ans reprendra son rôle de l’agent Ethan Hunt pour la septième fois. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Décidément, le tournage du prochain «Mission Impossible» a la poisse. Déjà que certaines scènes n’ont pas pu être tournées à Venise à cause du coronavirus, voilà qu’une cascade à moto s’est très mal terminée mardi 11 août 2020 au Royaume-Uni.

D’après «The Sun», photos à l’appui, un motard a sauté d’une rampe de plusieurs mètres de long construite tout exprès. En atterrissant dans des cartons bourrés de coton, les pneus bouillants de la bécane ont provoqué un immense incendie. Personne, heureusement, n’a été blessé. Le préjudice est plutôt d’ordre financier, puisque le tabloïd affirme que cette cascade a coûté 2 millions de livres (près de 2,2 millions d'euros) et qu’elle a nécessité six semaines de travaux préparatoires. Il s’agirait de la scène d’action la plus chère jamais tournée au Royaume-Uni. Détail cocasse: une base de la Royal Air Force, toute proche, a dû être fermée à cause de la fumée de l’incendie.

«Malheureusement, on a mal fait nos calculs. C’était un immense challenge qui a coûté une fortune. Par chance, personne n’a été blessé. Ça reste une catastrophe pour le film, sans même parler des frais. Tom (ndlr: Cruise) est fâché et frustré. Personne maintenant ne va tolérer d’autres retards», a confié une source proche de la production du film.

(L'essentiel/fec)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Robert Chouinard le 14.08.2020 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours personne qui veut une gaufre ?

  • Palamunitan le 14.08.2020 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il aurait dû exiger un producteur / directeur de Scientology. CEUX-LÀ SAVENT TOUT.

  • Vienne Luc le 14.08.2020 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah non. Eux ça va. Tout est relatif, tout simplement.

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 14.08.2020 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il aurait dû exiger un producteur / directeur de Scientology. CEUX-LÀ SAVENT TOUT.

  • Vienne Luc le 14.08.2020 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah non. Eux ça va. Tout est relatif, tout simplement.

  • Robert Chouinard le 14.08.2020 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours personne qui veut une gaufre ?

  • Jolinar le 13.08.2020 22:43 Report dénoncer ce commentaire

    A son âge, tant que ça ne devient pas "Miction impossible", il n'y a aucune raison de s'inquiéter ! C'est juste du fric perdu par des gens qui en ont trop !

  • Louna le 13.08.2020 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est une véritable catastrophe. Y a de quoi être furieux. Ç est comme ces gens à Beyrouth qui ont tout perdu. Ils sont furieux eux aussi.

    • Lego le 14.08.2020 00:52 Report dénoncer ce commentaire

      Très bien dit ! 2 millions d'euros peuvent nourrir beaucoup de bouche et ont les jette pour une cascade. Comme ceux qui sont frustré que Tom Cruise a perdu de l'argent alors il exprime sa avec des avis négatifs.

    • yesyes le 14.08.2020 08:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tellement vrai, et pourtant on le lit...