Selon Geneviève de Fontenay

14 septembre 2021 11:56; Act: 14.09.2021 12:49 Print

Trucage à Miss France: «Ça devait être Miss Réunion!»

Geneviève de Fontenay prétend que Nathalie Marquay ne doit son titre de Miss France 1987 qu'à une erreur de comptage et parle de «trucage».

storybild

Geneviève de Fontenay a jeté une bombe. (photo: AFP/Stephane de Sakutin)

Sur ce sujet
Une faute?

La hache de guerre n'est pas près d'être enterrée entre Nathalie Marquay-Pernaut et Geneviève de Fontenay. La première avait lancé «Geneviève, arrêtez de nous casser les c*******» en décembre dernier, en prétendant que la dame au chapeau avait vendu son faire-part de mariage à France Dimanche. C'est au tour de Geneviève de Fontenay de contre-attaquer dans l'émission «L'instant de luxe».

Selon l'ancienne chaperonne des Miss France, Nathalie Marquay n'aurait jamais dû être sacrée Miss France 1987. «L'opinion publique avait voté pour une Réunionnaise mais celui qui triait les votes à l'époque à Europe 1 ne s'en sortait pas, alors ça a fini par être elle, mais ça devait être Miss Réunion!», a confié celle qui vient de fêter ses 89 ans.

«Nous ne comprenions pas! On attendait le résultat et elle a eu de la chance! Je ne sais pas comment est venu le trucage, mais comme c'était la première émission télévisée des Miss, ils n'ont pas voulu faire d'histoire. C'est comme ça que c'est arrivé! C'est la vérité».

Nathalie Marquay le jour de son sacre, aux côtés de ses dauphines (INA)

Joëlle Ramyead, Miss Réunion 1986, aurait dû être Miss France 1987 selon Geneviève de Fontenay (INA)

Des révélations agrémentées de nouvelles attaques concernant l'intelligence de l'ex-Miss Alsace: «Nathalie Marquay n'a pas de cerveau valable». Et de s'interroger sur son couple avec l'ex-présentateur du JT de 13h, Jean-Pierre Pernaut: «Ce n'est pas le style de de Jean-Pierre, ça c'est sûr! Lui, c'est un homme de talent et ça prouve que c'est l'écharpe qui attire!».

Des propos qui ne vont sans doute pas apaiser les relations entre la dame au chapeau et son ancienne protégée.

(mc/L'essentiel)