Interview

15 avril 2019 07:04; Act: 15.04.2019 10:57 Print

Un chorégraphe lui a appris à simuler le sexe

Josephine Langford semble bien partie pour suivre les traces de sa grande sœur Katherine à Hollywood.

storybild

L'actrice de 21 ans a grandi à Perth, en Australie. Il lui a fallu des années pour réussir à décrocher un agent à Hollywood. (photo: Jon Kopaloff)

Sur ce sujet
Une faute?

Josephine Langford tient le rôle phare de la romance pour ados «After», tirée de la saga à succès du même nom.

Quel est votre parcours?

J'ai grandi à Perth, une ville de l'ouest australien où il semblait presque impossible de réussir une carrière d'actrice. J'ai commencé à 14 ans mais il m'a fallu des années pour réussir à décrocher un agent à Hollywood. C'est lui qui m'a conseillé de venir m'installer à Los Angeles et d'auditionner ici.

Êtes-vous prête à devenir ­célèbre si «After» devient un succès mondial?

Je ne cherche pas à faire de plans sur l'avenir, car ce n'est pas entre mes mains. À notre époque, on peut être une inconnue le lundi, une star le mardi et être oubliée avant le week-end.

Comment avez-vous approché les scènes sexy du film?

Je n'avais jamais simulé le sexe devant des caméras auparavant et j'étais méganerveuse. On en a parlé des journées entières avec mon partenaire, Hero Fiennes Tiffin, pour éviter les situations bizarres. Au final, un chorégraphe nous a appris à simuler l'amour comme si c'était une danse. Tout s'est bien passé, mais je vous avoue que je suis incapable de regarder la scène la plus hot du film sur un grand écran! (Rires.)

«After» est l'adaptation du premier tome d'une série de cinq livres. Avez-vous signé pour les quatre films suivants?

J'ai de multiples projets pour les deux ans qui viennent mais je ne tournerai pas le dos à ­«After». Si les fans le réclament, je suis prête à incarner Tessa de nouveau. Mais j'aimerais bien tourner dans un film d'action ou de science-fiction d'ici à la fin de l'année.

Quelles sont vos relations avec votre sœur Katherine, star de la série «13 Reasons Why»? On dit que vous vous détestez...

C'est archifaux. Ma sœur et moi avons souvent rigolé de la bêtise de ceux qui inventent des trucs pour essayer de nous faire réagir. Nous, on se voit un peu comme les sœurs Fanning. Dakota et Elle ont chacune leur carrière et leurs projets, sans se soucier de ce que pensent les gens.

Prête pour un film avec votre sœur?

Pourquoi pas? Si le scénario est excellent, je dirais oui de suite.

La bande-annonce d'«After»:

ContentMode. Une publication partagée par Josephine Langford (@josephinelangford) le 12 Avril 2019 à 10 :55 PDT

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fernand le 15.04.2019 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    Oh la la, c'est qui ?

Les derniers commentaires

  • Fernand le 15.04.2019 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    Oh la la, c'est qui ?