Royaume-Uni

27 juin 2019 16:52; Act: 27.06.2019 16:59 Print

Un prince gay? «No problem» pour William

Lors d'un gala de charité, le prince William a expliqué que si ses enfants faisaient leur coming out, il les soutiendrait.

Sur ce sujet
Une faute?

Le prince William «soutiendrait totalement» ses enfants s'ils étaient gays, même s'il s'inquiète de la pression à laquelle cela les confronterait.

Le duc de Cambridge a fait ces commentaires devant une assemblée de jeunes lors de l'événement organisé par l'œuvre de charité LGBTQ Albert Kennedy Trust, à Londres, mercredi.

Ce soutien manifeste fait suite à la question d'un jeune homme qui lui avait demandé: «Comment réagiriez-vous si votre enfant vous disait: «Oh, je suis gay», «oh, je suis lesbienne»?». Ce à quoi le prince William à rétorqué: «Je pense que l'on ne commence pas vraiment à y penser tant que l'on n'est pas parent, et je pense qu'évidemment, ça ne me dérangerait pas».

La haine et la persécution l'inquiètent

Il a ensuite évoqué la pression à laquelle font face les LGBTQ et a indiqué qu'il ferait tout son possible pour «être sûr qu'ils soient préparés». «Cela m'inquiète en tant que parent. Les barrières, les mots de haine, la persécution et toute la discrimination qui pourraient leur arriver, ça, ça m'inquiète. Mais il faut changer cela, et faire en sorte que cela appartienne au passé et ne revienne pas», a-t-il expliqué.

Pour le dirigeant de AKT, Tim Sigsworth, le fait qu'un futur monarque soutienne ses enfants s'ils faisaient leur coming out est «un message pour toute la société» et «ferait une énorme différence». Le prince William est père de trois enfants: le prince George, 5 ans, la princesse Charlotte, 4 ans, et le prince Louis, 14 mois.

(L'essentiel/cm/lph)