Walk of Fame

22 avril 2017 12:49; Act: 23.04.2017 20:49 Print

Une étoile à Hollywood pour Chris Pratt

La star de films d'action Chris Pratt a laissé au vestiaire ses habits de héros, vendredi, pour venir inaugurer son étoile sur la Voie de la Célébrité, à Hollywood.

storybild

Chris Pratt a enchaîné les premiers rôles dans de grosses productions à succès. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'acteur de 37 ans s'est fait connaître avec le rôle de tire-au-flanc charmant Andy Dwyer dans la comédie «Parks and Recreation» mais il est devenu depuis l'un des noms les plus recherchés d'Hollywood, enchaînant les premiers rôles dans de grosses productions à succès comme «Jurassic World» et les «Gardiens de la Galaxie».

«Je suis croyant et je pense que Dieu œuvre de façon mystérieuse, et prodigue des signaux et des dons dans la vie. Et ces dons prennent souvent la forme de personnes», a-t-il déclaré, en l'honneur de sa mère. «Nous n'étions pas riches mais nous ne manquions jamais d'amour», a-t-il ajouté auprès d'une foule de badauds et de vedettes incluant Zoe Saldana, Dave Bautista et Michael Rooker, ses costars des «Gardiens de la Galaxie».

Pratt s'est métamorphosé

Il a remercié le cinéaste James Gunn de lui avoir confié le rôle principal de Star-Lord dans «Les Gardiens», saluant aussi le studio Marvel, filiale de Disney, pour avoir «donné une chance au gars un peu rondouillard de "Parks and Recreation"». Pratt, qui n'était qu'un acteur de télé au succès d'estime, s'est métamorphosé - à grand renfort de fitness et de régimes stricts - en héros de films d'action pour le premier opus des «Gardiens» sorti en 2014 et qui a généré plus de 770 millions de dollars dans le monde.

La suite sort le 26 avril en France. L'acteur était également la vedette de «Jurassic World», le quatrième épisode de la saga créée par Steven Spielberg sur des dinosaures terrifiants, et devrait reprendre son rôle de dompteur de T-Rex dans le prochain opus attendu en 2018. Récemment, il était aussi à l'affiche des «Sept mercenaires» ou «Passengers».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • HRCo le 23.04.2017 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo!

Les derniers commentaires

  • HRCo le 23.04.2017 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo!