Paris

22 janvier 2013 14:04; Act: 22.01.2013 14:12 Print

Vendetta attendait un merci des impôts

Le «bogosse» est outré: non seulement l'Etat français le taxe beaucoup trop, mais en plus il ne le remercie pas de sa contribution.

Sur ce sujet
Une faute?

Quels ingrats! Aucun fonctionnaire des impôts français n'a daigné envoyer une carte de remerciement à Mickael Vendetta, alors qu'il leur avait quand même donné «une tonne d'argent». Le jeune homme s'en est ému dans l'émission «En plein dans le PAF», diffusée sur MCE TV le 21 janvier, déclenchant les rires des chroniqueurs présents.

Huit mois après l'élection de François Hollande, qu'il avait qualifiée de catastrophe, Mickael Vendetta est toujours très remonté contre le chef de l'État. Il pense même que sa politique fait fuir les artistes et les entrepreneurs qui veulent investir en France.

Si Mickael n'a pas mis à exécution son plan de s'installer à Los Angeles, il n'a pas renoncé à l'idée de déménager lorsqu'il aura un peu plus d’argent. «Il n'y a pas que la France, il y a le monde entier! Moi je suis citoyen français mais je suis italien à la base. Je ne suis pas bloqué à un pays ou à une nationalité», a-t-il justifié.

Situé plutôt à droite sur l'échiquier politique français, même s'il a laissé tomber l'UMP après la guéguerre entre Fillon et Copé, le jeune homme ne croit pas un instant au concept de solidarité prôné par les socialistes qui veulent que les riches paient pour les plus pauvres. «L’esprit de solidarité, ça me fait rire. Les gens ne pensent qu'à eux en premier. Après, ce sont les autres.»

(L'essentiel Online/Julienne Farine)