En France

03 mars 2019 22:18; Act: 04.03.2019 11:32 Print

Renversée par une voiture avec son bébé de 5 mois

Julie Ricci, ex-candidate de «Secret Story» et «Les vacances des anges», a été renversée par une voiture avec son enfant de quelques mois seulement.

storybild

Julie a donné naissance à un petit garçon le 28 septembre 2018. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

L'accident s'est déroulé le 28 février 2019. «J'avais mon fils dans les bras. Nous avons été éjectés, j'en ai perdu une chaussure dans l'impact. Je suis un peu sous le choc, on est passé sur le capot puis tombé par terre», a raconté sur Instagram depuis son lit d'hôpital celle qui a participé aux programmes «Secret Story» et «Les vacances des anges».

La Lyonnaise de 31 ans a fait en sorte de protéger Gianni, son premier enfant né à la fin du mois de septembre 2018, lors de l'accident: «Il est tombé sur moi et moi au sol. Ça a amorti sa chute. Merci mon Dieu il va bien. Il n'a rien physiquement». Pour Julie, en revanche, le choc n'a pas été sans conséquences. «Ce n'est pas la joie. J'ai subi une première opération vendredi matin. J'ai une fracture ouverte au talon. Il fallait la nettoyer et la refermer avec des points de suture. Je dois subir une deuxième opération cette semaine pour que le chirurgien mette des vis», a-t-elle confié le 2 mars 2019.

Voir cette publication sur Instagram

Une journée de repos avec mon Mari et notre fils merci à mon Mari @pjcabrieres qui prend bien soin de nous, je peux hélas plus bercer mon fils pour l’endormir dans les bras, plus cuisiner, plus étendre le linge, plus faire le bain de mon fils à vrai dire plus grand chose car une fois debout j’ai les béquilles en main et ne peut poser mon pied à terre car j’ai des douleurs assez fortes avec des courbatures de partout. C’est pas tip top mais c’est ainsi alors je fais avec j’ai l’impression d’être inutile à la maison pour mon fils et mon Mari ça m’embête bcp mais PJ est un super Papa ❤️ MERCI J’espère que vous avez passé un bon week-end et vous souhaite à tous de passer une excellente semaine Un grand merci pour vos message de soutiens et une pensée à toutes les personnes malades, à l’hôpital, handicapés ou avec des fractures ou des blessures

Une publication partagée par Julie Ricci (@juliericci_officiel) le

(L'essentiel/jde)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Francky le 04.03.2019 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    La vie trépignante d'illsutre inconnu. hereux que l'enfant n'est rien, mais ça va pas plus loin que si c'était l'enfant d'un voisin

Les derniers commentaires

  • Francky le 04.03.2019 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    La vie trépignante d'illsutre inconnu. hereux que l'enfant n'est rien, mais ça va pas plus loin que si c'était l'enfant d'un voisin