Concert

13 juin 2012 23:44; Act: 14.06.2012 11:58 Print

De l'amour entre Megadeth et ses fans

Légende vivante de la scène trash-metal, Megadeth était de passage en Ville pour le plus grand bonheur d’un public de fidèles.

  • par e-mail

Quelques jours après Anthrax, un autre membre du «Big Four» se produisait à l’Atelier. Le concert de Megadeth revêtait un caractère exceptionnel, car les Californiens sont plus habitués aux grandes scènes et aux stades qu’aux petites salles.

À l’arrivée du groupe sur scène, la foule ne dissimulait pas sa joie. Dave Mustaine arrivait le premier, vêtu d’une chemise blanche. Sur sa droite, le bassiste historique David Ellefson, et à gauche le guitariste Chris Broderick et ses fameux solos. Tous trois se relayaient sur le devant de la scène, jusqu’à ce que Dave Mustaine sorte sa célèbre guitare à double manche. On devinait «Never Dead», «Guns, Drugs & Money» ou «Hangar 18», extrait du classique «Rust In Peace». Un public averti de fans fidèles réservait un accueil chaleureux au groupe, reconnaissant les titres dès les premiers accords et reprenant les paroles en chœur.

Car les chansons de Megadeth, même celles des débuts, ne vieillissent pas, les fans ont grandi avec les Californiens, et cette communion était vraiment touchante.

(Cédric Botzung)

  • disciple666 le 26.05.2014 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Please, arrêtez vos insultes par rapport à ce genre de musique. Ce n'est pas du trash (qui veut dire déchets) !!!! C'est du thrash (qui veut dire ruer de coups en gros et c'est dû à cause du rythme à la batterie) !!! La différence est énorme !!!!! A part ça merci pour votre article !!!!!!

  • P24 le 14.06.2012 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Envoie un CV à l'Essentiel Fab, mais fais gaffe aux fautes de français!

  • simon le bon le 14.06.2012 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Fais gaffe Cédric, ça sent le frustros qui veut prendre ta place (-;

Plus de sortir