CONCERT

15 juillet 2012 18:35; Act: 16.07.2012 13:15 Print

Blink 182 a fait plaisir à ses fans à la Rockhal

ESCH- BELVAL - Le trio californien aurait dû jouer au Luxembourg l'an passé. Samedi, la patience des fans fut enfin récompensée.

storybild

Reformé en 2009, le trio californien semblait avoir retrouvé sa complicité sur scène. (photo: Cédric Letsch )

  • par e-mail

Les années ne semblent pas avoir d'emprise sur le groupe de San Diego, en Californie. Ce trio emblématique d'un courant punk-rock désinvolte et décalé pouvait compter sur la fidélité de fans venus en masse, car ils étaient nombreux, parmi les 5 000 spectateurs présents samedi à la Rockhal, à arborer des tee-shirts à leur effigie.

La formule restait la même, et continuait de fonctionner, même après la séparation et la reformation. Après ses compatriotes de All American Rejects, Blink envoyait ses hymnes pop-punk légers et estivaux, à l'image de «Feeling This» ou de «Up All Night», single extrait de leur dernier album «Neighborhood». Les hits classiques, comme «The Rock Show» ou «All The Small Things» étaient aussi à l'honneur, ainsi que des titres plus enlevés comme «Wishing Well» ou «Heart's All Gone».
Torse nu, Travis Barker frappait comme un sourd sur sa batterie, focalisant davantage l'attention sur plusieurs solos que ses partenaires Tom DeLonge, le guitariste à la casquette vissée sur le crâne, et le bassiste Mark Hoppus.
Le groupe faisait correctement le boulot, mais ses trois membres n'affichaient plus forcément la fougue et l'insouciance de leurs vingt ans.

(Cédric Botzung)

Plus de sortir