Far East Movement

11 juillet 2012 16:54; Act: 11.07.2012 17:11 Print

«Plus il y aura de mélange et mieux ce sera»

LUXEMBOURG - Après avoir ouvert pour LMFAO dans de grandes salles, dont la Rockhal en mars dernier, Far East Movement repasse au Luxembourg défendre cette fois son nouvel album «Dirty Bass».

  • par e-mail

L’essentiel: La plupart des gens ont connu le groupe avec «Like a G6». Comment votre style a-t-il évolué?

Kev Nish (MC): Au départ, il s’agissait plus d’expérimentations car nous apprenions à mélanger les styles. C’était le fruit de nos travaux en home studio, alors que désormais, avec le label Cherrytree, nous avons davantage les moyens de concrétiser ce que nous souhaitons réellement faire.

Votre musique est-elle uniquement destinée à la fête?

Non, sur notre album «Dirty Bass», nous abordons également le mode de vie, les mélanges de cultures qui composent la ville de Los Angeles.

Votre musique mêle électro, house, dance et hip-hop. Le reflet de vos influences?

Oui, car nous avons tous, au sein de Far East Movement, grandi avec tous ces styles de musiques.

Quels artistes vous ont le plus inspiré?

Incontestablement les Beastie Boys. Le fait qu’ils étaient trois MC’s et un DJ était très important pour nous, nous voulions absolument avoir aussi cette configuration. Et leur influence ne fut pas que musicale, mais également culturelle. Ils ont changé la vision que les gens pouvaient avoir du hip-hop!

Avez-vous été influencés par le rock?

Oui, bien sûr, mais davantage par la musique pop-rock, ce que l’on peut retrouver dans le top 40. D’ailleurs, notre morceau «Rocketeer» avec Ryan Tedder du groupe One republic vient l’attester. Et nous avons été marqués par des groupes comme Nirvana, Guns N’Roses, Green Day ou No Doubt.

Aujourd’hui, la plupart des artistes hip-hop et R’nB utilisent des sons électro. Qu’en pensez-vous?

C’est fantastique! Plus il y aura d’électro et de mélange entre les genres musicaux, mieux ce sera! Cela me rend vraiment heureux.

Vous avez collaboré avec des stars comme Snoop Dogg, Justin Bieber ou Bruno Mars. Qui sera la prochaine sur la liste?

Il y en aurait tellement… Mais je ne vous cache pas que nous sommes de grands fans de Kanye West! Et nous aimerions aussi pouvoir travailler un jour avec les Beastie Boys.

Vous avez ouvert pour LMFAO sur de grosses scènes. À quoi ressemble votre show dans de plus petites salles?

Nous adorons nous produire dans de plus petites salles, car c’est là que nous avons débuté à Los Angeles. Nous nous produisons également avec un DJ et trois MC’s, et nous jouerons pas mal de titres extraits de notre album «Dirty bass» pour la première fois.

Recueilli par Cédric Botzung

Plus de sortir