RAF 2012

20 juin 2012 09:59; Act: 26.06.2013 15:48 Print

Mastodon, entre metal progressif et stoner

Le groupe d’Atlanta est reconnu et apprécié dans les univers metal et rock, car sa musique emprunte à plusieurs genres pour créer un son à part.

  • par e-mail

Coutumier des concept-albums fantasmagoriques ayant pour thème les différents éléments, le quatuor d’Atlanta a encore franchi un cap, sortant son meilleur disque à ce jour. Le chant mélodique est le fruit d’un trio vocal, qui se partage entre le bassiste Troy Sanders, le guitariste Brett Hinds et le batteur Brann Dailor. Ce dernier s’illustre sur leur dernier opus, qui met particulièrement son jeu en avant. Refusant de choisir entre sludge metal et le speed metal, le rock stoner et le metal progressif, Mastodon incorpore tous ces genres pour créer un son qui n’appartient qu’à lui et faire sauter toutes les barrières entre rock et metal. Ce qui ne lui vaut pas que des amis, mais renforce l’admiration de beaucoup d’autres.

Sa prestation de l’an passé au Sonisphere à Amnéville s’avéra très convaincante, et l’ouverture d’esprit dont fit preuve Mastodon fut appréciée par tous les fans de metal. On s’amusera enfin de l’étrange ressemblance entre le guita-riste Bill Kelliher et Josh Homme, le leader de Queens of the Stone age, d’ailleurs présent sur leur troisième opus «Blood Mountain», paru en 2006.

(Cédric Botzung)

Plus de sortir