Rock-A-Field 2012

24 juin 2012 13:23; Act: 24.06.2012 13:39 Print

Après une nuit humide mais cosy au camping

ROESER – À midi, le premier concert a commencé: avec Porn Queen, le deuxième jour du RAF prend son élan, après une nuit au camping plutôt réussie.

  • par e-mail

Les gens arrivent au compte-gouttes… la plupart des spectateurs présents ont dormi sur le camping. Celui-ci ne s’est pas encore complètement vidé. Sur le départ, la famille Hilles qui vient du Eisléck (nord du pays): «Nous avons super bien dormi et tout était bien organisé. Bon, hier en arrivant, nous avons dû attendre un peu avant de pouvoir nous installer parce qu’il y avait la queue, mais nous avons bien dormi. Il y a une bonne atmosphère, franchement, pour le Luxembourg, chapeau !» dit la mère de famille qui semble être la mieux réveillée. La famille Hilles va souvent à des festivals, cette fois-ci elle avait choisi le Rock-A-Field.

Sur le camping, un groupe d’amis luxembourgeois: tous vivent dans les environs, mais ils avaient envie de passer tout le festival ensemble et sur place. Cathy, June, Laura, Max, Gille, Leila et Helena ont aussi super bien dormi: «Il faisait un peu humide, surtout le matin et il y a de la boue à volonté, surtout devant les douches et toilettes» racontent-ils, tout en étant très satisfaits du festival. «Hier, Casper et Modestep étaient géniaux! Le point d'orgue aujourd’hui sera la présence de Mumford & Sons sur scène». Comme ce groupe ne joue qu’à 19h45, les amis peuvent prendre leur temps.

Bonne ambiance

Finalement, un groupe international, qui boit déjà de la bière ou du rhum-Coca, chante en cœur, prêt à aller au festival: «Le meilleur musicien est parmi nous, il chante toute la journée!», crient-ils, sans pouvoir donner de nom ou d’informations plus précises sur leurs impressions. En tout cas, ils ont l’air de bien s’amuser.

Retour sur le site du RAF: Paulo, Simon et Maria portent un T-shirt Keep Clean et travaillent pour Netto Service. Ils sont là pour ramasser les poubelles car bien qu’il y en ait installées partout sur le site, les visiteurs ne prennent pas toujours la peine d’en faire usage: «Certains nous donnent les poubelles quand ils nous voient passer, d’autres laissent tomber volontairement ce qu’ils ont dans la main par terre», dit Maria. Paulo et Simon ajoutent: «la plupart des gens sont très sympas». La foule n’est pas encore là, mais les premiers fans savourent la prestation de Porn Queen, qui jouait à midi.

Chloé Murat

Plus de sortir