Contenu sponsorisé

07 août 2019 12:44; Act: 07.08.2019 13:08 Print

Vous vous installez bientôt au Luxembourg ?

Vous prévoyez de rester et/ou de travailler au Luxembourg. Félicitations – le Luxembourg est un pays fantastique! – mais quelles sont les démarches à suivre?

storybild

Une faute?

Faut-il vous inscrire à votre nouvelle commune de résidence et quels types de documents devez-vous fournir? La réponse dépend de deux facteurs: votre nationalité et la durée de votre séjour. Les formalités à remplir dépendront selon que vous souhaitez rester au Luxembourg plus ou moins de 90 jours.

Vous souhaitez rester moins de 90 jours

En tant que citoyens de l’UE, vous et les membres de votre famille n’avez aucune formalité à remplir. Il vous suffit de détenir une carte d’identité ou un passeport valide.

En tant que citoyen d’un autre pays, vous devez fournir les documents suivants lors de votre entrée dans le pays: un passeport valide pendant plus de 3 mois après le début de votre séjour, un visa le cas échéant, une attestation d’assurance maladie universelle valable au Luxembourg et un document prouvant que vous avez les ressources nécessaires pour supporter vos dépenses pendant la durée de votre séjour. Et, si vous souhaitez travailler, vous devez également être muni d’un permis de travail.

Vous souhaitez rester plus de 90 jours

Si vous êtes un citoyen de l’UE, dans les 8 jours suivant votre arrivée au Luxembourg, vous devez effectuer une déclaration d’arrivée auprès de l’administration communale du lieu où vous voulez fixer votre résidence, et présenter une carte d’identité nationale ou un passeport en cours de validité, un livret de famille ou acte de mariage ou certificat de partenariat et les actes de naissance des enfants.

Dans un délai de trois mois à partir de votre arrivée au Luxembourg, vous devez obligatoirement remplir une déclaration d’enregistrement (disponible en français uniquement ) auprès de la même administration communale. La déclaration d’enregistrement doit être accompagnée d'une copie de la carte d’identité nationale ou du passeport en cours de validité, ainsi que des documents correspondant à la catégorie visée (travailleur salarié, travailleur indépendant, inactif, étudiant,…).