Jo Tokyo

27 juillet 2021 13:01; Act: 27.07.2021 13:21 Print

Deux baffes pour motiver la judoka à combattre

Une secousse et deux baffes, un entraîneur allemand a une bien curieuse façon de motiver ses judokates aux JO de Tokyo.

Sur ce sujet
Une faute?

Le monde des sportifs de haut niveau est un univers particulier, que le commun des mortels a parfois du mal à comprendre. Tant de sacrifices pour briller à un instant T requiert des ressources mentales insoupçonnées et donne parfois lieu à des scènes curieuses...

Exemple aux JO de Tokyo où la judokate allemande Martyna Trajdo a été encouragée de manière plutôt brutale par son entraîneur. Ce dernier l'a secouée avant de lui adresser deux baffes pour la mettre en condition. Rodée à ce genre de méthode, la sportive a soufflé un bon coup et s'est jetée dans l'arène... pour finalement se faire éliminer en 16e de finale par la Hongroise Szofi Ozbas.

Preuve que même les méthodes les plus musclées ne suffisent pas à triompher. Rappelons que dans cette catégorie (-63 kg), le titre suprême a été remporté par la Française Clarisse Agbégnénou. Sans baffe de la part du coach...

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Honest le 27.07.2021 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg on fait ça après la competition.

  • Willy le 27.07.2021 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu, si seulement ce truc pouvait aussi fonctionner avec nos judokas luxembourgeois ou même avec nos dirigeants encroûtés dans leurs certitudes.

  • fardi le 28.07.2021 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas un grand coup de pied dans le derrière aussi

Les derniers commentaires

  • Comportement le 28.07.2021 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    On voit bien que l’athlète contracte ses muscles afin de ne pas perdre l’équilibre. Cela peut se traduire par le simple fait que ce ne soit pas la première fois et que celle-ci y est donc habituée.

  • Bzzzzz ! le 28.07.2021 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le sport de compétition c'est de prendre des claques alors très peu pour moi merci au revoir !

  • Bernard le 28.07.2021 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    perso j aurais mis autre chose que deux baffes ... franchement lol

  • Malou le 28.07.2021 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Claudine : merci

  • fardi le 28.07.2021 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas un grand coup de pied dans le derrière aussi

    • Francky le 28.07.2021 08:43 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que ca aide pas a faire monter un choc d'adrénaline. fauf suivre.