Tokyo 2021

22 juillet 2021 18:14; Act: 22.07.2021 19:16 Print

La «Team Lëtzebuerg» dans les starting-​​blocks

LUXEMBOURG/TOKYO - Après la cérémonie d'ouverture des JO ce vendredi, plusieurs athlètes de la délégation luxembourgeoise entreront en lice, dès ce week-end.

storybild

Dès dimanche, la porte-drapeau luxembourgeoise, Christine Majerus, se mesurera à ses concurrentes dans la course sur route. (photo: Editpress/Luis Mangorrinha)

Sur ce sujet
Une faute?

Les athlètes luxembourgeois qualifiés pour les Jeux olympiques sont fin prêts pour les épreuves, a annoncé ce jeudi, lors d'une visioconférence, le chef de mission de la délégation luxembourgeoise, Heinz Thews. Ce vendredi, la délégation luxembourgeoise, représentée par la championne de cyclisme Christine Majerus et le champion de natation Raphaël Stacchiotti, fera son entrée sur la piste à l'occasion de la cérémonie d'ouverture à Tokyo. Heinz Thews a fait un rapport détaillé sur les conditions sur place, bien différentes de celles des JO passés.

L'ensemble des membres de la délégation luxembourgeoise doivent se soumettre quotidiennement à un test Covid-19. Selon Heinz Thews, le village olympique vit au rythme des restrictions sanitaires liées au coronavirus. Les athlètes luxembourgeois cohabitent avec les équipes belges, allemandes et autrichiennes. Coronavirus oblige, la traditionnelle rencontre avec le Grand-Duc Henri, organisée par l'ambassade du Luxembourg au Japon, au cours de laquelle les athlètes ont pu échanger leurs impressions avec le chef d'État, s'est exceptionnellement déroulée par visioconférence.

Les cyclistes luxembourgeois sont logés à l'écart du village olympique, dans l'ombre du mont Fuji, dans la ville de Gotenba. Le but est que, le jour de la compétition, ils arrivent sur le Fuji Speedway pleinement détendus, a confié Heinz Thews. Après la cérémonie d'ouverture, la porte-drapeau, Christine Majerus, retournera donc à son hôtel, avant sa course de dimanche. Heinz Thews a précisé que l'on veillera à créer des conditions optimales pour la championne âgée de 34 ans.

Sur les douze membres de la délégation luxembourgeoise, seuls dix se trouvent actuellement au Japon. Les deux sportifs engagés dans les épreuves d'athlétisme ne sont pas attendus sur place avant la fin juillet. Heinz Thews a expliqué cette décision par le fait que les conditions d'entraînement sur place n'étaient pas optimales en raison du coronavirus, surtout pour des athlètes de haut niveau comme Bob Bertemes. Ce dernier poursuivra donc son entraînement le plus longtemps possible en Europe.

Bob Bertemes portera les couleurs du Luxembourg lors de la cérémonie de clôture du 8 août. Il faudra patienter jusqu'à la fin des Jeux pour savoir si la délégation luxembourgeoise occupera une bonne place lors du défilé final. En attendant, Christine Majerus et Raphaël Stacchiotti seront en tête de la délégation luxembourgeoise, 201e à entrer en piste ce vendredi, quelques places devant la délégation japonaise.

(hoc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.