Propos racistes

28 juillet 2021 15:41; Act: 28.07.2021 16:52 Print

«Rattrape les chameliers», lance-​​t-​​il en allemand

Le directeur sportif de l'équipe d'Allemagne de cyclisme, Patrick Moster, va devoir s'expliquer devant ses dirigeants, après avoir été filmé en train de tenir des propos racistes.

storybild

JO-2020/Cyclisme: un responsable de l'équipe allemande filmé durant le contre-la-montre tenant des propos racistes

Sur ce sujet
Une faute?

«Ces propos sont inacceptables, nous allons devoir nous entretenir avec lui à l'issue des JO», a expliqué à l'agence d'informations sportives SID, filiale de l'AFP, Rudolph Scharping, le président de la Fédération allemande de cyclisme. Durant le contre-la-montre remporté par le Slovène Primoz Roglic, alors qu'il donnait des directives à Nikias Arndt, Patrick Moster a fait une comparaison à caractère raciste pour l'encourager à revenir sur deux concurrents partis avant lui, l'Érythréen Amanuel Ghebreigzabhier et l'Algérien Azzedine Lagab.

La scène a été diffusée à la télévision en direct. À l'issue de la course, Patrick Moster a présenté ses excuses: «Je suis vraiment désolé, la moindre des choses est de présenter mes excuses (...) Cela n'aurait pas dû se passer», a-t-il déclaré à l'agence SID. Le comité olympique allemand a condamné ses propos: «Notre équipe incarne les valeurs de l'olympisme, le respect, le fairplay et la tolérance», a rappelé son président Alfons Hörmann.

Nikias Arndt qui a terminé à la 19e place à 3 min 45 sec de Roglic, a lui condamné les propos de son entraîneur: «Je suis effaré et je veux clairement dire que je prends mes distances avec ses propos, les mots utilisés sont inacceptable», a-t-il tweeté.

(L'essentiel / AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ech soen waat ech well le 28.07.2021 19:15 Report dénoncer ce commentaire

    J'arrête de me justifier et j'en ai marre des gens "plus catholique que le pape" (sur le papier). Je vis ma vie et je dis ce que je veux, c'est tout. Des milliers de gens sont morts pour qu'on ai le droit de parole, je dis ce que je veux par respect pour ces personnes. Je ne m'appelle pas "silence".

  • Et si... le 28.07.2021 20:28 Report dénoncer ce commentaire

    Et si l'entraineur Erythreen avait lancé "vas-y rattrape le bouffeur de choucroute!", on en aurait fait un foin? Non, parce qu'on a un peu un sens de l'humour, y compris les allemands...

  • Marko le 28.07.2021 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soutien total à cet allemand!

Les derniers commentaires

  • Lao tseu le 29.07.2021 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les allemands ont le sens de l'humour LOL connaissent même pas le second degré........

  • Mais-salomon-vous-etes....? le 29.07.2021 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sacrés allemands toujours aussi courtois et aimables

  • LINDA. La Brava I le 29.07.2021 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous etes tous hors de la plaque !

  • de plus en plus débile le 29.07.2021 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Le pire est que cette société n'est même plus capable de séparer entre une terminologie raciste et une terminologie insultante.

  • Malou le 29.07.2021 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @duvaro : tellement rien de choquant que le coach s’est fait renvoyer

    • C'est de bonne guerre le 29.07.2021 13:54 Report dénoncer ce commentaire

      @Malou ... La décision de le renvoyer ne reflête que l'avis de ceux qui ont le pouvoir de le renvoyer. On le renvoie pour paraitre "juste", c'est tout. On est dans une situation de médiatisation, alors on n'a peut-être pas trop le choix. Pour éviter une GRANDE polémique, on licencie le coach.