Cyclisme aux JO

29 juillet 2021 09:03; Act: 29.07.2021 11:14 Print

«Rattrape les chameliers»: le coach renvoyé

Les dirigeants de la délégation allemande aux JO ont décidé jeudi de renvoyer en Allemagne le directeur sportif de l'équipe de cyclisme, coupable de propos jugés racistes.

Sur ce sujet
Une faute?

Durant le contre-la-montre de mercredi, Patrick Moster a fait une comparaison à caractère raciste alors qu'il encourageait bruyamment son coureur Nikias Arndt, qui s'apprêtait à rattraper deux concurrents partis avant lui, l'Érythréen Amanuel Ghebreigzabhier et l'Algérien Azzedine Lagab.

La scène a été diffusée à la télévision en direct et est en ligne sur plusieurs sites Internet. À l'issue de la course, Patrick Moster a présenté ses excuses: «Je suis vraiment désolé, la moindre des choses est de présenter mes excuses (...) Cela n'aurait pas dû se passer», a-t-il déclaré.

«Les mots utilisés sont inacceptables»

«Nous sommes convaincus que ses excuses publiques pour les propos racistes qu'il a tenus hier sont sincères», a déclaré le président du comité national olympique allemand (DOSB) Alfons Hörman, «mais avec ce dérapage, M. Moster a violé les valeurs de l'olympisme: pour l'équipe d'Allemagne, le fair-play, le respect et la tolérance ne sont pas négociables».

Nikias Arndt qui a terminé à la 19e place à 3 min 45 sec du vainqueur Primoz Roglic, avait immédiatement condamné les propos de son entraîneur: «Je suis effaré et je veux clairement dire que je prends mes distances avec ses propos, les mots utilisés sont inacceptables», avait-il tweeté.

(L'essentiel/AFP)