Formule 1

30 mai 2013 16:20; Act: 31.05.2013 12:18 Print

Williams sera équipé de moteurs hybrides

Mercedes va installer des moteurs V6 hybrides sur les monoplaces de l'écurie britannique.

storybild

L'installation de moteurs V6 hybrides est considérée comme un pas en avant. (photo: AFP)

  • par e-mail

Mercedes fournira à partir de la saison 2014 des nouveaux moteurs V6 turbo hybrides à l'écurie de Formule 1 Williams, équipée cette saison de blocs Renault, dans le cadre d'un partenariat à long terme. Le nouveau «Mercedes-Benz Power Unit», composé d'un moteur thermique de 1,6 litre de cylindrée, doté d'un turbocompresseur et d'un système de récupération d'énergie (ERS), sera fourni à Williams par une filiale de la marque à l'étoile basée au Royaume-Uni, la société Mercedes-AMG High Performance Powertrains (HPP), qui développe ce moteur depuis plusieurs années.

La nouvelle réglementation voulue par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et qui entrera en vigueur en 2014, pose comme «défi aux ingénieurs de pouvoir effectuer 300 km de course avec une charge de 100 kilos d'essence», rappellent Mercedes et Williams, ce qui obligera le nouveau moteur hybride à être «30% plus efficace, en termes d'énergie».

«30% plus efficace, en termes d'énergie»

Ce «pas en avant» sera permis aussi par l'utilisation d'un nouveau système de récupération d'énergie à partir de l'échappement et de l'essieu arrière, qui produira «dix fois plus d'énergie électrique» que le système actuel de récupération d'énergie cinétique au freinage (ERS), et restituera donc plus de puissance au pilote à certains moments cruciaux comme les dépassements.

Grand concurrent de Mercedes pour équiper une partie des écuries de F1 avec le nouveau moteur hybride, Renault a annoncé dimanche avant le GP de Monaco qu'elle équiperait à partir de 2014 la Scuderia Toro Rosso en plus de son équipe-sœur Red Bull Racing, triple championne du monde pilotes et Honda reviendra en 2015 avec McLaren.

(L'essentiel Online/si)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).