JO 2018

06 février 2018 09:22; Act: 08.02.2018 10:51 Print

1 200 agents de sécurité victimes d'une épidémie

Alors que les JO de Pyeongchang démarrent vendredi, en Corée du Sud, les organisateurs ont annoncé mardi que 1 200 agents de sécurité étaient malades.

storybild

Les Jeux olympiques de Pyeongchang débuteront vendredi avec la cérémonie d'ouverture. (photo: AFP/Dimitar Dilkoff)

Sur ce sujet
Une faute?

Plus de 1 200 agents de sécurité ont été touchés par une épidémie et contraints de se retirer des JO 2018 de Pyeongchang, ont annoncé mardi les organisateurs du rendez-vous qui débute officiellement vendredi, avec la cérémonie d'ouverture.

Sur ces 1 200 personnes, 41 ont ressenti dimanche de soudaines diarrhées et envies de vomir, et ont été transférées à l'hôpital où il leur a été diagnostiqué un norovirus. Le norovirus, à l'origine de la plupart des gastro-entérites, est hautement contagieux et peut également se transmettre par la nourriture ou l'eau.

«Ces 1 200 personnes ont été contraintes d'abandonner leur fonction», a commenté un officiel du comité local d'organisation (POCOG). «Ils ont été remplacés par 900 militaires», a-t-il ajouté. Les autorités sanitaires enquêtent sur l'origine du virus, ont-elles également annoncé.

Le personnel touché, tous des employés d'une entreprise privée, étaient logés dans un centre pour jeunes de Pyeongchang, séparé du village des athlètes.

(L'essentiel/nxp/afp)