Jeux olympiques

24 août 2016 12:15; Act: 24.08.2016 12:25 Print

Le drapeau olympique est arrivé à Tokyo

Le drapeau olympique, en provenance des Jeux de Rio, est arrivé mercredi dans la ville hôte des prochains JO d'été en 2020.

storybild

Tokyo espère réitérer le succès des Jeux de 1964. (photo: AFP/Kazuhiro Nogi)

  • par e-mail
Sur ce sujet

L'étendard frappé de cinq anneaux avait été remis dimanche soir, lors de la cérémonie de clôture des JO-2016, par le maire de Rio, Eduardo Paes, à Yuriko Koike, gouverneur de Tokyo, tandis que le Premier ministre japonais Shinzo Abe apparaissait grimé en Super Mario. «J'ai conscience de la lourde responsabilité que représente l'organisation des prochains Jeux», a commenté à sa descente d'avion Mme Koike, élue fin juillet à la tête de l'immense capitale de 13,6 millions d'habitants, après la démission de son prédécesseur Yoichi Masuzoe, pris dans un scandale financier.

Les Japonais ont tous en tête le souvenir des Jeux de 1964, qui avaient marqué le retour de l'archipel dans le concert des nations et soutenu sa reconstruction après la défaite de 1945. Cette fois, nombre d'entre eux y voient l'occasion d'apporter jeunesse et vigueur à un pays sur le déclin, tant démographique qu'économique.

Le Japon vise la troisième place

À quatre ans de l'échéance cependant, une explosion des coûts est redoutée. Les médias japonais évoquent un possible doublement ou même triplement par rapport à un montant initial de 730 milliards de yens (6,4 milliards d'euros au cours actuel).

Les préparatifs ont pour l'heure été chaotiques. Le stade olympique n'est pas encore sorti de terre, après l'abandon du projet initial jugé trop onéreux. Parmi les autres déboires, les organisateurs ont dû changer de logo, le styliste choisi ayant un passif de plagiats sur des créations antérieures. La victoire de Tokyo, face à Madrid et Istanbul en septembre 2013, est en outre entachée de soupçons de versements de pots-de-vin sur lesquels enquête la justice française.

Les JO se tiendront du 24 juillet au 9 août 2020, avec cinq nouveaux sports au programme: l'escalade, le karaté, le skateboard, le surf et le baseball/softball. Sur le plan sportif, le Japon vise la troisième place à Tokyo, alors qu'il a terminé Rio au sixième rang avec 41 médailles dont 12 d'or, dépassant son précédent record de Londres en 2012.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.