LONDRES

04 février 2013 18:40; Act: 05.02.2013 13:43 Print

Condamné pour avoir jeté une bouteille sur Bolt

Un spectateur qui avait jeté une bouteille de bière sur le stade juste avant l'épreuve reine des JO de Londres, la finale du 100 m messieurs, a été condamné lundi à huit semaines de travaux d'intérêt général.

  • par e-mail

Les avocats d'Ashley Gill-Webb, un jeune Britannique de 34 ans atteint de troubles bipolaires, avaient fait valoir lors de son procès devant un tribunal londonien que leur client souffrait à l'époque d'un «épisode maniaque». Mais la cour, tout en admettant ses troubles mentaux, a conclu que le jeune homme était conscient de ce qu'il faisait.

Entré dans l'enceinte du stade olympique grâce à un ticket périmé le 5 août dernier, il s'était mis à proférer des injures à l'adresse des athlètes, notamment du Jamaïquain Usain Bolt, grand vainqueur de la course. Il s'était montré très virulent à l'encontre du sprinter, hurlant: «Usain, je veux que tu perdes. Usain, tu es nul, tu es un enfoiré». Il avait ensuite lancé une bouteille de bière en plastique sur la piste. Le projectile avait atterri juste derrière les coureurs, positionnés sur la ligne de départ. L'homme avait été maîtrisé par des volontaires enrôlés pour les JO et interpellé par les forces de l'ordre.

Le jeune homme a d'abord nié les faits, mais son ADN a permis de prouver qu'il avait jeté la bouteille. Par la suite, il a déclaré ne pas se souvenir de l'incident. «La nuisance occasionnée par un faux départ aurait été importante, mais par chance, vous n'avez pas réussi», a souligné le juge. «Mais vous avez gâché cet événement sportif pour certains spectateurs et vous avez terni l'esprit des Jeux». Ashley Gill-Webb devra également payer une amende de 1 500 livres (1 740 euros) et sera soumis à un couvre-feu, ainsi qu'au port d'un bracelet électronique pendant la durée de sa peine.


(L'essentiel Online/AFP)