Tennis au Luxembourg

29 novembre 2017 09:00; Act: 29.11.2017 09:20 Print

Herbert s'entraînera en 2018 avec Gilles Muller

Vainqueur de la Coupe Davis avec la France, Pierre-Hugues Herbert va s'entraîner chez LetzServ, la structure de Gilles Muller au Luxembourg.

storybild

Pierre-Hugues Herbert, plus haut que le reste de l'équipe de France, avec laquelle il a remporté la Coupe Davis ce week-end. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Vainqueur dimanche de la Coupe Davis avec la France, Pierre-Hugues Herbert, 26 ans, actuel 81e mondial en simple et 13e en double (ex-n° 2), va rejoindre la structure d'entraînement LetzServ de Gilles Muller basée au Luxembourg.

Les premiers contacts entre l'Alsacien né à Schiltigheim, près de Strasbourg, titré en double avec Nicolas Mahut à l'US Open en 2015 et à Wimbledon en 2016, et la structure lancée en 2013, remontent à l'été dernier et se sont finalisés en marge du Moselle Open.

«Son entraîneur n° 1, Fabrice Santoro, le suivra quinze semaines sur le circuit. Il avait besoin d'une structure pour l'entraînement physique et le suivre le reste de la saison, note Alexandre Lisiecki, coordinateur sportif de LetzServ. Il viendra s'entraîner certaines semaines au Luxembourg».

Pas encore de double en vue

Herbert qui compte une finale ATP en simple à Winston-Salem en 2015, partagera avec Gilles Muller, des entraînements et le coach de LetzServ, Benjamin Balleret, sur certains tournois, à commencer par la tournée australienne en janvier. Nous travaillerons main dans la main avec Fabrice Santoro», indique Lisiecki.

Un joli coup pour la structure luxembourgeoise, qui travaille avec des sportifs de différentes disciplines et niveaux. Herbert sera après les Luxembourgeois Gilles Muller et Mandy Minella et le Danois Frederik Nielsen (ex-n° 17 mondial en double), le premier top 100 en tennis. Il continuera à jouer en double avec Mahut. Un duo avec Gilles Muller n'est pour l'instant pas prévu.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Davidoff le 29.11.2017 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    "Il viendra s'entraîner certaines semaines au Luxembourg"... soit deux ou trois semaines par an, et encore...

Les derniers commentaires

  • Davidoff le 29.11.2017 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    "Il viendra s'entraîner certaines semaines au Luxembourg"... soit deux ou trois semaines par an, et encore...

    • Hokapi le 29.11.2017 17:10 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème d'un joueur de tennis est surtout qu'il est tout le temps en déplacement... ca limite la présence à un lieu d'entrainement fixe