Wimbledon

06 juillet 2012 20:04; Act: 06.07.2012 20:16 Print

Une finale entre Murray et Federer

Andy Murray s'est qualifié pour la finale en battant vendredi le Français Jo-Wilfried Tsonga en quatre sets. Murray affrontera dimanche Roger Federer.

storybild

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas résisté au Britannique qui affrontera Roger Federer en finale dimanche.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Il est le premier Britannique en finale de Wimbledon depuis 74 ans et la défaite de Bunny Austin en 1938. La Grande-Bretagne n'a plus eu de vainqueur en Grand Chelem depuis Fred Perry à Wimbledon en 1936. L'Ecossais, N.4 mondial, en sera lui à sa quatrième finale majeure. Il a joué les trois premières à l'Open d'Australie (2011, 2010) et à l'US Open (2008). Murray a largement dominé les deux premières manches en gagnant la plupart des échanges de fond de court contre un Tsonga limité à sa première balle de service.

Mais le Français a réagi à partir du troisième set en prenant tous les risques avec pas mal de panache. Il est parvenu à faire douter Murray, dont le mental pouvait être le point faible après trois demi-finales perdues d'affilée à Wimbledon. Murray a breaké le premier au début de la quatrième manche (3-1), mais a reperdu immédiatement son service avant d'avoir lui-même à écarter des balles de break à 4-4 qui auraient pu le conduire à un cinquième set très dangereux. Il a finalement conclu dès sa première balle de match d'un retour gagnant sur la ligne.

«Je suis soulagé et excité à la fois. C'était très serré dans les deux derniers sets, nous avons eu tous les deux nos chances. À 4-4, il a eu des balles de break mais j'ai réussi à tenir. Il a commencé à mieux servir et à faire des volées incroyables à partir du troisième set, même en plongeant parfois», a commenté l'Ecossais. Murray ne sera pas favori en finale, où il devra résister à la pression de l'événement, alors que Federer pourra s'appuyer sur l'expérience de ses sept précédentes finales, dont six gagnées. «Ce sera très dur, il joue très bien comme toujours. J'essaierai de tirer les leçons de mes erreurs», a dit le N.4 mondial, parlant de ses deux finales perdues contre le Suisse à Melbourne et à New York.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).