Natation

12 février 2019 12:26; Act: 12.02.2019 14:51 Print

Une jeune star japonaise atteinte de leucémie

La nageuse Rikako Ikee, 18 ans et grand espoir de médailles aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 dont elle est la tête d'affiche, a annoncé mardi être gravement malade.

storybild

La nageuse de 18 ans est malade. (photo: AFP/Martin Bureau)

Une faute?

«Après un malaise, je suis rentrée précipitamment d'Australie et après des tests, on m'a diagnostiqué une leucémie. Je n'arrive toujours pas à y croire moi-même», a écrit sur son compte Twitter, la nageuse de 18 ans devenue superstar dans son pays après ses six médailles d'or aux Jeux asiatiques l'an dernier. Elle a également confirmé qu'elle ne participerait pas aux championnats du Japon en avril. Mais elle n'évoque pas les JO de l'an prochain.

Son entraîneur Jiro Miki a admis qu'il n'avait jamais vu sa nageuse souffrir autant à l'entraînement. «Je ne l'avais jamais vue avoir autant de difficultés à respirer», a-t-il dit, impressionné par «la motivation (de Ikee) à vaincre la maladie». «Si c'est bien soigné, c'est une maladie qui peut être vaincue», a d'ailleurs écrit la Japonaise, déterminée à «consacrer sa vie au traitement» pour montrer «une Rikako Ikee encore plus forte».

Un appel à la prière

Ikee avait frappé un grand coup aux Jeux asiatiques à Djakarta en glanant 8 médailles (dont 6 titres), un total seulement réalisé auparavant par le tireur nord-coréen So Gin Man en 1982. Ikee devait se présenter en favorite du 200 m papillon aux Mondiaux 2019 en Corée du Sud avec aussi de sérieuses prétentions sur 200 m libre.

Son pays comptait aussi sur elle pour les JO 2020 dans sa ville natale de Tokyo. «Je n'aurais jamais imaginé Ikee souffrir d'une telle maladie», a déclaré le vice-président de la Fédération japonaise de natation, appelant «tout le monde à prier pour aider (Ikee) à se remettre totalement et pouvoir participer aux Jeux de Tokyo».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • @line@ le 12.02.2019 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    Sale maladie. Courage!

  • Zen le 12.02.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un combat qui s'annonce difficile...mais faisable, je suis sur qu elle vaincra cet adversaire redoutable!

Les derniers commentaires

  • Zen le 12.02.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un combat qui s'annonce difficile...mais faisable, je suis sur qu elle vaincra cet adversaire redoutable!

  • @line@ le 12.02.2019 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    Sale maladie. Courage!