Hockey sur glace

18 avril 2017 17:09; Act: 19.04.2017 08:55 Print

Mort d'Augustin Bubnik, ex-​​prisonnier politique

Augustin Bubnik, figure de proue de l'équipe de Tchécoslovaquie championne du monde de hockey sur glace en 1949 puis prisonnier politique, est décédé à l'âge de 88 ans.

storybild

Cet attaquant vedette (à droite) a vu, comme ses coéquipiers en sélection dont huit champions du monde, sa carrière brutalement interrompue en 1950, par le régime communiste.

  • par e-mail

Champion du monde de hockey sur glace en 1949 mais également médaillé d'argent aux Jeux olympiques d'hiver en 1948 à Saint-Moritz (Suisse), cet attaquant vedette a vu, comme ses coéquipiers en sélection dont huit champions du monde, sa carrière brutalement interrompue en 1950, par le régime communiste. Accusée notamment d'espionnage, de haute trahison et de tentative d'émigration, la quasi-totalité de l'équipe nationale avait alors été jetée en prison au terme d'un procès monté de toutes pièces.

Après des mois de torture dans les geôles de la police politique, Bubnik avait été condamné à 14 ans de prison et envoyé dans un camp de travail forcé dans une mine d'uranium. Comme ses coéquipiers, il a pu retrouver la liberté en 1955, à la suite d'une amnistie décrétée grâce à un dégel relatif après la mort en 1953 des dictateurs soviétique Joseph Staline et tchécoslovaque Klement Gottwald. En 1966, il est devenu premier entraîneur tchèque à avoir pris les rênes d'une sélection nationale de hockey sur glace d'un autre pays: avec l'équipe de Finlande, il a surtout créé une énorme surprise au championnat du monde 1967 à Vienne en battant... la Tchécoslovaquie (3-1).

(L'essentiel/AFP)