JO 2018

03 janvier 2018 16:29; Act: 03.01.2018 16:37 Print

Un bateau de croisière pour la Corée du Nord?

Le gouverneur de la province qui accueillera les JO de Pyeongchang a proposé d'affréter un bateau d'une éventuelle délégation venue du Corée du Nord.

storybild

En 2002, lors des Jeux Asiatiques de Busan, la délégation du Nord était déjà arrivée sur place à bord d'un véritable palace flottant. (photo: how Hwee Young)

Sur ce sujet

«Un bateau de croisière, ce serait une solution pratique pour régler les problèmes de sécurité et d'hébergement», a indiqué le gouverneur Choi Moon-Soon en marge d'une communication des organisateurs des Jeux 0lympiques d'hiver (9 au 25 février). M. Choi a précisé qu'il avait formulé cette proposition à un officiel nord-coréen, lequel y avait réagi positivement et promis de la relayer auprès de son autoritaire numéro un Kim Jong-Un.

Selon le dirigeant provincial, le bateau pourrait partir du sud et se rendre au nord pour y récupérer sa délégation, alors que les deux pays sont en conflit depuis des décennies, et revenir ensuite mouiller dans le port de Sokcho, à proximité des sites olympiques. En 2002, lors des Jeux Asiatiques de Busan, la délégation du Nord était déjà arrivée sur place à bord d'un véritable palace flottant qu'elle avait utilisée comme camp de base pour toute la durée des épreuves.

«Nous nous préparons au cas où la Corée du Nord enverrait non seulement des athlètes, mais également des supporteurs et des entraîneurs, a également assuré Lee Hee-Beom, le patron du comité d'organisation des JO 2018. Le CIO a également dit à plusieurs reprises qu'il soutiendrait la participation de la Corée du Nord.» Dans son message du Nouvel An à la nation nord-coréenne, M. Kim a pour la première fois laissé entendre que son pays pourrait participer et «envoyer une délégation» aux jeux de Pyeongchang

Aussi bien Séoul que les organisateurs désirent que le Nord participe à ces «Jeux olympiques de la Paix». Mais la participation de Pyongyang à des événements sportifs est largement tributaire de l'évolution de la situation politique et militaire dans la péninsule, alors que la tension est particulièrement forte ces derniers mois, sur fond de poursuite du programme nucléaire au Nord et d'invectives répétées entre Kim Jong-Un et le président des États-Unis Donald Trump.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sseb le 04.01.2018 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste après les JO Mike !

  • Grand Maître le 03.01.2018 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est quand que l'on envoie les bons bateaux. ...

Les derniers commentaires

  • sseb le 04.01.2018 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste après les JO Mike !

  • Grand Maître le 03.01.2018 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est quand que l'on envoie les bons bateaux. ...