Tenues fragiles

07 novembre 2017 16:52; Act: 07.11.2017 17:19 Print

Les maillots NBA qui se déchirent font polémique

Plusieurs tenues portées par les joueurs de basket-ball sont parties en lambeaux durant des matches. L'équipementier Nike tente de résoudre le problème.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Lancés en fanfare cette saison dans la ligue professionnelle nord-américaine de basket NBA, les nouveaux maillots de Nike se déchirent régulièrement en match, un défaut que l'équipementier s'attache à régler. Les images se multiplient depuis un peu plus d'un mois et les premiers matches avec ces nouvelles tenues qui équipent toutes les franchises de la NBA, en vertu d'un contrat global de huit ans. Aaron Brooks (Minnesota Timberwolves), qui veut empêcher le joueur des Los Angeles Lakers Tyler Ennis de partir en contre-attaque et arrache une partie du dos de son maillot. L'arrière des Indiana Pacers Lance Stephenson qui retient le maillot de l'ailier des Philadelphia Sixers Ben Simmons pour l'empêcher de monter au rebond et le déchire sur toute sa longueur.

Lors du premier match de la saison régulière, le 17 octobre, c'est même la tête d'affiche de Nike, l'ailier des Cleveland Cavaliers LeBron James, qui s'est retrouvé avec une large fente dans le dos, après un face à face avec deux défenseurs des Boston Celtics. «Nous avons vu un petit nombre d'athlètes victimes de déchirures significatives», a reconnu l'équipementier mardi. Nike s'est dit «très préoccupé par toute déchirure survenue lors d'un match» et affirme «travailler rapidement à une solution qui comprend la standardisation du processus de décoration et le renforcement de la solidité des jointures» des maillots.

Ces maillots, dont les répliques officielles sont vendues 200 dollars, intègrent une nouvelle technologie qui permet aux fans, via une étiquette cousue au bas du maillot et une application sur smartphone, d'accéder à des contenus exclusifs en lien avec leurs joueurs préférés. Ils sont aussi présentés par Nike comme plus légers, conçus pour faciliter les mouvements et dotés de qualités d'absorption renforcées pour la sueur. Le contrat d'équipement passé entre la NBA et Nike a été estimé par plusieurs médias américains spécialisés à un milliard de dollars.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.