Formule 1

13 février 2019 16:03; Act: 13.02.2019 17:22 Print

La Mercedes de 2019 se dévoile en piste

Quintuple champion en titre pilotes et constructeurs, Mercedes a montré mercredi les premières images de sa F1 pour 2019, capturées sur le circuit de Silverstone.

Sur ce sujet
Une faute?

La W10, qui sera pilotée comme lors des deux saisons passées par le Britannique Lewis Hamilton et le Finlandais Valtteri Bottas, conserve la plupart des caractéristiques de ses prédécesseurs ainsi que ses teintes argent, turquoise et noir. Nouveauté pour marquer les dix ans du retour de la marque allemande en F1, son capot arrière est parsemé de petites étoiles rappelant son logo.

Première écurie à prolonger sa domination sur la discipline au-delà d'un changement de réglementation technique en 2017, Mercedes est de nouveau confrontée au même défi cette saison. Les monoplaces de 2019 voient en effet leur aérodynamique simplifiée, surtout au niveau des ailerons avant et arrière, dans le but de leur permettre de se suivre et donc de dépasser plus facilement.

«2018 a été une grande année»

Hamilton, 34 ans, qui a remporté quatre de ses cinq couronnes mondiales avec Mercedes depuis 2014, a pour ambition de se rapprocher des sept titres record de l'Allemand Michael Schumacher. «J'ai complètement déconnecté de la course pendant un moment, essayé de me concentrer, de me recentrer et je me suis entraîné dur pour la nouvelle saison», a confié celui qui a passé l'hiver à voyager et à enchaîner les activités sportives (ski, motoneige, surf avec la légende Kelly Slater).

«2018 a été une grande année mais je pense que 2019 peut être encore meilleure. Je veux faire plus, je veux continuer à avancer. Je me sens plein d'énergie et prêt à attaquer». Bottas, 29 ans, doit de son côté faire oublier une saison 2018 sans victoire pour conserver son baquet, que convoite le pilote de réserve français de Mercedes, Esteban Ocon, 22 ans, sans volant cette année.

«Je vais tout donner cette année, promet-il. J'ai été pas mal critiqué à plusieurs reprises en 2018 mais ça a finalement été une chose positive pour moi parce que ça m'a donné une motivation supplémentaire». Principales concurrentes des Flèches d'argent, Red Bull, désormais équipée d'un moteur Honda et non plus Renault, et Ferrari dévoilent leurs monoplaces mercredi et vendredi. Les F1 se mesureront pour la première fois lors des essais hivernaux qui débutent lundi à Barcelone, pour deux sessions de quatre jours, avant le premier Grand Prix en Australie le 17 mars.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.