Tom Carroll en Norvège

16 mars 2017 07:20; Act: 16.03.2017 12:32 Print

Il surfe en Arctique: «C'est complètement exotique!»

La star mondiale du surf, Tom Carroll, a réalisé une prouesse revigorante sur les vagues à 5 degrés de Norvège. Un sacré dépaysement pour cet Australien.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Il a troqué son bermuda pour une combinaison intégrale en néoprène: la légende australienne du surf, Tom Carroll, s'est offert une parenthèse exotique à Unstad (en Norvège) où il a surfé avec bonheur sur les vagues glacées de l'Arctique. «C'est un changement énorme que de venir de l'été à Sydney à l'hiver ici! Mais c'est génial, tout ça est complètement exotique pour moi», glisse Tom Carroll.

La star mondiale du surf, âgée de 55 ans, a rejoint début mars le nord de la Norvège, dans les îles Lofoten, à l'invitation de Tommy Olsen, propriétaire d'une école de surf à Unstad et pionnier du genre en matière de vagues glacées. Dans une eau à 5 degrés et un air ambiant qui flirtait avec les -2 degrés, Tom Carroll a joué sur les vagues gelées avec son surf fétiche jaune, au milieu des monts enneigés.

«Tellement revigorant»

Le double champion du monde (1983, 1984) aux 26 victoires sur le circuit mondial professionnel, a enfilé une combinaison en néoprène noire, qui lui couvrait également la tête. Ce petit gabarit toujours très musclé s'est élancé sur l'eau, malgré la neige tombante. «C'est un endroit extraordinaire, tout est si propre. C'est un sentiment charmant, l'air est super frais, l'océan est si clair. Et c'est tellement revigorant», confie-t-il.

«Le néoprène modifie un peu la façon de bouger. C'est complètement différent en termes de sensation, par rapport à ce sentiment de liberté qu'on a en surf. Mais c'est génial de se sentir à l'aise dans une eau aussi froide». Retiré des circuits depuis 1993, le premier surfeur de l'histoire à être devenu millionnaire, a été bluffé par la façon de vivre le surf des Norvégiens.

«Les Norvégiens ont l'air complètement fous»

«Les Norvégiens repoussent les limites sans cesse et ça semble si naturel pour eux. Quand je les regarde, je suis impressionné. J'ai vu une jeune fille se changer dans la neige devant sa voiture par ce froid en sortant de l'eau! Ma fille n'aurait jamais fait un truc pareil! Ils ont l'air complètement fous», raconte-t-il.

Unstad est un spot au nord du cercle polaire qui combine les vagues de la façade ouest de l'Europe et le relief de la côte rocheuse, avec une eau sans glace tout au long de l'année grâce au souffle chaud du Gulf Stream.

(L'essentiel/AFP)