Saut à ski

06 janvier 2018 20:00; Act: 06.01.2018 20:15 Print

4 tremplins, 4 victoires: grand Chelem pour Stoch

Le Polonais a remporté samedi le concours de saut à ski de Bischofshofen (Autriche), réalisant le Grand Chelem dans la prestigieuse Tournée des Quatre Tremplins.

storybild

Stoch est le grandissime favori pour les prochains JO. (photo: AFP/Georg Hochmuth)

Une faute?

Un seul homme avait réussi cet exploit avant lui, l'Allemand Sven Hannavald en 2001-2002, qui est immédiatement descendu de sa cabine de commentateur pour aller embrasser le Polonais Kamil Stoch. «J'avais beaucoup de pression, nous ne sommes pas des machines, nous sommes des êtres humains"» a déclaré Stoch, tout sourire, après son triomphe. «Le plus important, c'est de se concentrer sur ce qu'on sait faire, on ne peut pas faire mieux que ce que l'on sait faire». «Croyez-moi, je ne me suis pas concentré sur la victoire», a-t-il ajouté, «j'ai juste essayé de faire de mon mieux».

«Bienvenu dans le club exclusif», a plaisanté Hannawald en félicitant Stoch. «Jusqu'ici je ne pouvais parler qu'avec moi-même, maintenant je peux parler avec toi». Stoch a remporté la première manche avec un saut à 132,5 mètres, et a assuré son triomphe avec un deuxième vol à 137 mètres. Stoch devance le Norvégien Anders Fannemel (130 + 139 m) et l'Allemand Andreas Wellinger (129 + 139,5 m). Au classement général de la Tournée, Wellinger prend la deuxième place et Fannemel la troisième.

Idole dans son pays, élu sportif polonais de l'année 2014 pour son double titre olympique à Sotchi (grand tremplin et tremplin normal), Stoch a déjà glané, à 30 ans, quatre des cinq plus grands trophées qu'offre sa discipline. Outre ses médailles olympiques, il a rangé dans son armoire une médaille d'or de champion du monde (2013), un globe de vainqueur de la Coupe du monde (2014), et désormais deux trophées de la Tournée des Quatre Tremplins. Ne lui manque plus qu'un titre de champion du monde de vol à ski, sur tremplin géant, dont les mondiaux se disputent fin janvier à Oberstdorf, en Allemagne.

(L'essentiel/AFP)