NBA - Plays-offs

21 avril 2017 09:43; Act: 21.04.2017 12:03 Print

Cleveland a comblé un retard historique

Les Cavaliers, qui ont réussi à combler 25 points de retard à la mi-temps grâce à LeBron James, sont allés battre jeudi les Pacers à Indianapolis (119-114).

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Cleveland a réussi l'exploit jeudi soir de remporter un match de NBA malgré un retard de 25 points à la mi-temps, contre Indianapolis. Seule la rencontre entre Baltimore et Philadelphie en 1948, avant l'apparition de la NBA, avait vu en phase finale une équipe remonter plus de 20 points d'écart après les deux premiers quarts-temps. Cleveland traînait même à 26 longueurs au début du 3e quart. Il s'agit du 2e plus grand retard absolu qu'une équipe a réussi à combler dans l'histoire moderne des play-offs de la ligue nord-américaine, juste derrière les 27 points de handicap effacés par les LA Clippers contre Memphis en 2012.

LeBron James, étincelant dans la seconde moitié du match, a inscrit 41 points pour son équipe, dont 28 dans les deux dernières période. Il a également raflé 13 rebonds et distillé 12 passes décisives, pour un triple double. Il est aussi devenu le troisième meilleur marqueur des play-offs, en doublant le légendaire Kobe Bryant. Les 36 points de Paul George, dont 21 dans le seul deuxième quart-temps, n'ont pas suffi pour les Pacers. «Nous sommes revenus sur le parquet trop relax, et leur avons laissé le loisir d'inscrire plusieurs paniers à trois points faciles», a-t-il analysé.

Dans la Conférence Ouest, Memphis n'est plus mené que 2-1 par San Antonio, après son succès 105-94 sur les Spurs. Les Grizzlies mettent fin à une série de dix défaites consécutives face aux Spurs. Ils ont fait la différence dans le troisième quart-temps, au terme duquel ils comptaient 18 points d'avance. Quant aux Milwaukee Bucks, ils ont repris l'avantage dans le 3e match de la série face aux Raptors de Toronto, qu'ils ont largement battus à domicile 104-77. Dans les rangs des Raptors, DeMar DeRozan est passé au travers en déjouant au tir pour un maigre total de huit points, et le pourcentage de réussite aux tirs de l'équipe canadienne a été trop faible pour que Toronto puisse prétendre à quoi que ce soit: 33,8%!

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.