NBA

03 novembre 2017 08:20; Act: 03.11.2017 10:24 Print

Golden State tourmente encore San Antonio

Pour leurs retrouvailles cinq mois après une finale de conférence Ouest à sens unique, Golden State a encore dominé San Antonio (112-92) malgré une entrée en matière laborieuse.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les Warriors n'ont pas encore retrouvé tous leurs automatismes, mais les champions NBA en titre font peur et pointent à la 3e place de la conférence Ouest. Il leur a fallu deux périodes pour se réveiller et prendre la mesure de Spurs séduisants en l'absence de Kawhi Leonard, blessé à une cuisse, et de Tony Parker, de retour d'une grave blessure à un genou. San Antonio a mieux débuté la rencontre et a rapidement pris la large sous la conduite de LaMarcus Aldridge (24 points, 10 rebonds) pour compter jusqu'à 19 points d'avance (31-12).

Mais les Spurs ont commencé à perdre son souffle quand les Warriors ont peu à peu retrouvé leurs esprits et sont passés en tête en début de 3e période pour ne plus être inquiétés. Klay Thompson a inscrit 27 points, Kevin Durant et Stephen Curry en ont ajouté respectivement 24 et 21 mais les stars de Golden State se sont faits voler la vedette par leur entraîneur Steve Kerr et son homologue et mentor Gregg Popovich.

Le premier, mécontent de l'arbitrage en première période alors que son équipe était nettement dominée, a dû être ceinturé par son adjoint Mike Brown qui l'a sauvé d'une probable exclusion. Le second, en charge de San Antonio depuis 1996, a été exclu après deux fautes techniques après avoir critiqué l'un des arbitres.

Dans l'autre rencontre de la soirée, Portland est venu à bout des Lakers 113 à 110 grâce à un tir primé à moins d'une seconde de Damian Lillard (32 pts). Les Lakers montrent un visage bien plus séduisant que lors des trois dernières saisons malgré une nouvelle soirée décevante de Lonzo Ball (0 pt en 28 min), mais n'ont pas été recompensés de leurs efforts et sont coincés en bas de classement (3 v-5 d). Pire, ils seront privés jusqu'à nouvel ordre de Larry Nance Jr (11,1 pts par match depuis le début de la saison) qui s'est fracturé un pouce contre Portland.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.