Affaires de dopage

05 décembre 2017 19:32; Act: 05.12.2017 20:37 Print

La Russie suspendue pour les JO, pas les athlètes

La Russie en participera pas aux JO d'hiver 2018 mais les athlètes pourront concourir sous bannière olympique, a décidé mardi le Comité international olympique (CIO).

storybild

Le CIO (ici son président Thomas Bach) a été confronté à de nombreux cas de dopage d'athlètes russes ces dernières années. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Accusée d'avoir organisé un dopage d'État, la Russie a été suspendue des jeux Olympiques 2018 à Pyeongchang (9-25 février), le Comité international olympique (CIO) proposant néanmoins aux sportifs russes propres de participer sous drapeau olympique. «Il s’agit d'une attaque sans précédent contre l'intégrité des Jeux olympiques et du sport», a commenté le président du CIO Thomas Bach, à propos du système de dopage mis en place en Russie. «La commission exécutive du CIO, a pris des sanctions proportionnées au regard de la manipulation systémique, tout en protégeant les athlètes propres».

Le CIO suit ainsi, deux ans plus tard, la voie tracée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Cette décision fera date dans l'histoire de l'olympisme: la commission exécutive du CIO, réunie au siège de l'instance, a décidé pour la première fois de sanctionner tout un pays pour dopage, et de lui interdire l'accès à sa compétition de référence. Il a aussi personnalisé la faute, en bannissant à vie Vitali Moutko, vice-Premier ministre russe et longtemps figure du sport russe en tant que ministre, organisateur en chef de Sotchi-2014 ou encore ancien patron de la prochaine Coupe du monde de football 2018.

L'hymne russe, qui avait été le tube de l'hiver 2014 à Sotchi avec 13 titres remportés, ne retentira donc pas en Corée du Sud. Près de 17 mois après les révélations en juillet 2016 du rapport McLaren, établissant un dopage institutionnalisé dans le sport russe entre 2011 et 2015, avec l'implication de Moscou et des services secrets (FSB), le CIO a donc décidé de prendre ses responsabilités et de sanctionner la Russie. Cette décision met le président russe Vladimir Poutine devant ses responsabilités, avec le choix à un peu plus de trois mois de l'élection présidentielle, de l'humiliation ou du boycott. Le 19 octobre, Poutine avait pourtant prévenu: obliger les athlètes russes à évoluer sous bannière neutre constituerait une «humiliation pour la Russie». «Un boycott olympique n'a jamais rien résolu, a estimé Thomas Bach. Ensuite, je ne vois aucune raison pour un boycott par les sportifs russes, parce que nous autorisons les athlètes russes propres à participer».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vince le 05.12.2017 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais et il y a bientôt la coupe du monde de foot et la bizarrement ça passe .... vive la fifa mdr .....

  • Chris le 05.12.2017 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Demi- mesure. Politiquement correcte. Malheureusement un seul perdant le CIO incapable de sanctionner le dopage d'état malgré les preuves accablantes.

  • Ossi le 06.12.2017 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour le patinage artistique et la danse sur glace!

Les derniers commentaires

  • Tante Gretha le 07.12.2017 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant ils doivent se réunir encore une fois pour prendre la même décision pour les jeux paralympiques et exclure l'équipe russe! Ils auraient bien pu le faire tant qu'ils y étaient! Mais non, il faut faire des frais, des vacances et de la bouffe!

  • Hurra le 07.12.2017 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    La meilleure: Un entraîneur allemand s'occupe de l'équipe de biathlon russe! On ne va quand même pas me raconter que cette équipe a été dopée par .... Merkel??

  • NightBird le 06.12.2017 23:57 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que vous pouvez vous imaginer un Mondial sans le Brésil ou sans l'Allemagne. C'est le tournoi de hockey sur glace sans la Russie!

  • Davai le 06.12.2017 23:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de boycott de la part de la Russie. Les sportifs "propres" vont participer sous drapeau neutre et c'est tout! Les Russes défendent leur patrie sous n'importe quel drapeau et soyons sérieux: De quel pays va-t-on parler quand il sera question d'un sportif neutre? Tout le monde sait de quelle nation il s'agit!

  • Ossi le 06.12.2017 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour le patinage artistique et la danse sur glace!