Surf

01 mars 2018 09:51; Act: 01.03.2018 14:15 Print

Le miraculé Mick Fanning annonce sa retraite

Le triple champion du monde australien de surf, Mick Fanning, célèbre pour avoir échappé en direct à une attaque de grand requin blanc, a annoncé qu'il remisait sa planche.

Sur ce sujet
Une faute?

Fanning, 36 ans, a déclaré sur Instagram mercredi soir que la compétition de Bells Beach qui se tient avant la fin du mois dans l'État australien de Victoria, serait sa dernière. «J'ai décidé que le Rip Curl Pro Surf de Bells Beach serait ma dernière compétition en tant que concurrent à temps plein des championnats de la Ligue mondiale de surf». Ils «m'ont tant apporté mais j'ai besoin de nouveaux défis. J'adore toujours la compétition mais je n'arrive plus à trouver la motivation et le dévouement qu'il faut pour disputer des titres mondiaux».


«Je ne m'amuse plus autant qu'avant. J'aime toujours le surf et je suis toujours très enthousiaste mais je crois qu'il y a d'autres voies pour moi à cette étape de ma vie». Champion du monde en 2007, 2009 et 2013, le surfeur avait fait les gros titres dans le monde entier en 2015 durant le J-Bay Open de Jeffreys Bay, en Afrique du Sud, à cause de sa rencontre avec un grand requin blanc de trois mètres. L'attaque avait été diffusée en direct à la télévision. Sur ces images spectaculaires, l'Australien se débattait, moulinait avec les pieds mais le requin parvenait à le faire basculer. Il nageait alors à perdre haleine. Il avait survécu indemne à l'événement, seul le cordon le reliant à sa planche ayant été sectionné.


Secoué, il n'avait toutefois pas renoncé à ses espoirs de nouveau titre et à la dernière étape de la saison à Hawaï. Mais c'est là qu'il avait appris le décès soudain de son frère Peter tandis que cette même année, il s'était séparé de sa femme. Le Brésilien Adriano De Souza avait été sacré champion du monde 2015 et Fanning avait pris un congé sabbatique avant de revenir à la compétition. La légende américaine du surf Kelly Slater, 11 fois champion du monde, lui a rendu hommage. «Mick est un grand champion et c'est un être humain encore meilleur», a-t-il dit jeudi à la Australian Broadcasting Corporation. «Ce fut un honneur de concourir à son côté et de devenir son ami. Il a toujours été direct et il m'a appris beaucoup sur moi-même».

It’s time. I’ve decided the Rip Curl Pro Bells Beach will be my last event as a full-time competitor on the World Surf League Championship Tour. The tour has given me so much but I need a fresh challenge. I still love the game but can’t find the motivation and dedication required to compete for World Titles anymore. My time on tour has been incredibly rewarding and I have so many amazing memories, all of which wouldn’t be possible without some very special people... My Mum, Dad, Sister and Brothers. I love you. My sponsors that have stood by me and continue to back my goals. My shaper Darren Handley and his entire team for the care and hard work they put into every single one of my boards. My fellow competitors on tour, you are like brothers and sisters to me. My very tight support crew that have been there in good and tough times, thank you for always being honest with me. And thanks to the fans and everyone that has encouraged me and cheered me on for all these years. I’m looking forward to life away from the tour while keeping a close eye on things. I’m so proud of our sport and the way it continues to evolve. The performance level on the Championship Tour and the Big Wave Tour is remarkable. I can’t wait to watch it all go down as one of the sport’s biggest fans. I’m also looking forward to evolving my own surfing in new ways, visiting unfamiliar places and taking on different experiences. I will be competing at the opening event at home on the Gold Coast and then wrapping things up at the Rip Curl Pro. Bells Beach is where my Championship Tour career really kicked off, I’ve always loved the place and it seems a fitting stop to finish things up. It’s gonna be a big fun party and you’re all invited to come. Hope I see you there. Cheers and thanks for the memories. Mick @ripcurl_aus @redbullau @reef @dhdsurf @dragonalliance @creaturesofleisure @vertra @fcs_surf @skullcandy @mercedesbenzvans_au @opkix @grapes @mfsoftboards @balterbrewers

Une publication partagée par Mick Fanning (@mfanno) le

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.