Basket - NBA

11 février 2019 09:39; Act: 11.02.2019 16:08 Print

Attention à la nouvelle version des Sixers

Philadephie a marché sur les Lakers dimanche. Golden State et Dallas ont aussi gagné.

Sur ce sujet
Une faute?

Il fallait être devant son petit écran dimanche, vers 21h45. Car le nouveau cinq de base des Philadephia Sixers flanque une sacrée frousse: Ben Simmons, JJ Redick, Jimmy Butler, Tobias Harris - tout juste arrivé des Clippers - et Joel Embid. Affiche nationale aux États-Unis, cette rencontre face aux Los Angeles Lakers s'est transformée en une véritable démonstration des protégés de Brett Brown.

Les coéquipiers de LeBron James - d'ailleurs assez discret - ont bien fait illusion un quart-temps et demi grâce à l'immense début de rencontre de son deuxième année, Kyle Kuzma (23 points après 12 minutes!). Mais le nouveau venu à «Phily», Tobias Harris lui a donné la réplique. Auteur de 14 points pour son premier match dans le convaincant succès face à Denver, l'ex-joueur de Detroit a planté 22 unités. Surtout, il donne déjà l'impression de jouer avec ses nouveaux partenaires depuis une éternité tant il s'est vite adapté. Il faut aussi le souligner, Joel Embid a marché sur les Californiens avec 37 points et 14 rebonds.

Dans les autres matches de la nuit, Golden State n'a pas du tout rigolé à l'Oracle Arena face au Miami Heat (120-118). Menés de 10 points à la fin du premier quart-temps (34-24), puis de 19, les double champions en titre ont produit leur effort - comme souvent - dans la troisième période de jeu. Mais les Floridiens ont été dangereux jusqu'au bout grâce à Josh Richardson, en état de grâce avec ses 37 points et huit tirs primés. Dans le Texas, Luka Doncic a été le grand bonhomme de la victoire de Dallas sur Portland (102-101). Il fallait le voir le prodige slovène déambuler dans la raquette des Blazers en fin de partie, avec l'assurance d'un vétéran. Avec 28 points, il a joué les yeux dans les yeux avec Damian Lillard (30).

(L'essentiel)