Trump vs NFL

24 mai 2018 13:46; Act: 24.05.2018 14:13 Print

Ces joueurs «ne devraient pas être dans le pays»

Les joueurs de football américain qui mettent genou à terre pendant l'hymne national, ne «devraient peut-être pas être dans le pays», a déclaré jeudi Donald Trump.

storybild

Beaucoup de joueurs de NFL posent un genou à terre durant l'hymne américain pour protester contre les violences policières. (photo: AFP/bob Levey)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain réagissait lors d'une interview sur la chaine Fox News à l'annonce faite la veille par la NFL, qui a décidé d'obliger les joueurs à rester debout pendant l'hymne avant les matches.

«Je pense que c'est bien. Je ne pense pas qu'ils devraient rester dans les vestiaires. Il faut se mettre fièrement debout pour l'hymne national, ou vous ne devriez pas pouvoir jouer. Vous ne devriez pas être là. Peut-être que vous ne devriez même pas être dans le pays», a-t-il expliqué.

La NFL a pris cette décision mercredi, après une réunion des propriétaires des équipes, tout en autorisant les protestataires à rester dans les vestiaires pendant l'hymne. «Les propriétaires de NFL ont fait le bon choix», a également déclaré le milliardaire républicain. L'association des joueurs de NFL (NFLPA) a fait part de son mécontentement à l'issue de cette décision, regrettant de ne pas avoir été consultée.

«Des fils de pute» selon Trump

Mercredi, le vice-président Mike Pence avait accueilli la nouvelle en tweetant «#Winning» (#Victoire). Ce mouvement de protestation s'est développé l'automne dernier où des centaines de joueurs, le plus souvent noirs, ont décidé de mettre genou à terre lors de l'hymne national joué pendant les matches pour dénoncer les violences raciales aux États-Unis.

Le mouvement avait pris de l'ampleur quand le président américain avait réagi, estimant qu'il s'agissait d'un comportement antipatriotique et insultant les joueurs qui y participaient de «fils de pute». Plusieurs joueurs des Philadelphia Eagles, vainqueurs du dernier Super Bowl, ont déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas à une rencontre avec M. Trump à la Maison-Blanche, le mois prochain.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lulu le 24.05.2018 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Trump s'offusque de ceux qui protestent (pacifiquement), pendant l'hymne mais pas des tueries qui se multiplient dans les écoles...

  • libre penseur le 24.05.2018 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump adore le clivage , Trump aime provoquer , Trump aime tweeter en insultant les gens Trump est complètement immature et j'en aurais rien à faire si son comportement n'était pas déjà responsable de plusieurs morts ..... mais tout le monde s'en fou , paraît même qu'il a encore des adorateurs au Luxembourg ..... on se demande d'ailleurs pourquoi ils ne demandent pas la nationalité us à Trump

  • C'est ce que je pense. le 24.05.2018 18:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis désolé mais j'ai été élevé dans une famille patriotique. Je me découvre devant le passage d'un drapeau escorté par exemple, je reste debout durant l'hymne national etc. C'est une question d'honneur, de fierté, d'appartenance. C'est un merci à tous ceux qui sous ce drapeau sont morts pour défendre mon pays qui n'a jamais déclaré de guerre mais en a subit plusieurs. Question d'éducation.

Les derniers commentaires

  • C'est ce que je pense. le 24.05.2018 18:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis désolé mais j'ai été élevé dans une famille patriotique. Je me découvre devant le passage d'un drapeau escorté par exemple, je reste debout durant l'hymne national etc. C'est une question d'honneur, de fierté, d'appartenance. C'est un merci à tous ceux qui sous ce drapeau sont morts pour défendre mon pays qui n'a jamais déclaré de guerre mais en a subit plusieurs. Question d'éducation.

    • HarleyGirl le 24.05.2018 19:39 Report dénoncer ce commentaire

      Leur action n'est pas dirigée contre leur pays mais contre son dirigeant et c'est justement pour une question d'honneur et d'appartenance. Il ne faut pas oublier que les États-Unis sont le pays du KKK et que la ségrégation est toujours importante dans certains états. Trump a d'ailleurs eu un fort soutien de la part des supremacistes blancs, souvenez vous des émeutes qui ont suivi son élection, et traiter les joueurs de "fils de pute" n'a certainement pas contribué à apaiser les esprits.

  • C'est ce que je pense. le 24.05.2018 18:21 Report dénoncer ce commentaire

    Il a raison.

  • Grand Maître le 24.05.2018 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super, il ne faut pas céder à ces parasites qui détestent leur pays....

  • Lulu le 24.05.2018 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Trump s'offusque de ceux qui protestent (pacifiquement), pendant l'hymne mais pas des tueries qui se multiplient dans les écoles...

  • DarkAngel le 24.05.2018 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exagéré ! Ils se sont mis de la sorte pour la photo de groupe ! Du grand n’importe quoi encore de Trump! Plus rien n’étonne !