Récidiviste

12 mars 2019 08:12; Act: 12.03.2019 08:18 Print

Conor McGregor encore arrêté aux États-​​Unis

La star des arts martiaux mixtes a été arrêté après avoir empêché un de ses supporters de le prendre en photo, à Miami (Floride).

storybild

C'est la deuxième arrestation pour l'Irlandais sur le sol américain. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

McGregor est accusé d'avoir volé le téléphone portable d'un homme qui voulait le prendre en photo à l'extérieur d'une discothèque de Miami. Il a ensuite détruit l'appareil en le piétinant à plusieurs reprises, puis l'a ramassé et s'est enfui avec. L'incident a été filmé par des caméras de surveillance.

McGregor, qui a déjà eu maille à partir avec la justice américaine dans une affaire d'agression, a été arrêté peu après par la police de Miami. Il a été remis en liberté après le paiement d'une caution de 12 500 dollars. En avril 2018, Conor McGregor avait blessé deux autres combattants à New York après une conférence de presse de l'UFC (Ultimate Fighting Championship), principal organisateur des combats de MMA, à laquelle il n'était pas invité.

Arrêté par la police de New York, puis remis en liberté, il avait plaidé coupable fin juillet de trouble à l'ordre public devant un tribunal de Brooklyn, ce qui lui a évité un procès et la prison. Il avait accepté d'effectuer des travaux d'intérêt général et de suivre une formation à la maîtrise de soi.

Des rumeurs d'un second combat

À 30 ans, McGregor reste l'attraction principale de l'UFC même s'il a perdu son dernier combat dans un octogone contre le Russe Khabib Nurmagomedov en octobre. L'Irlandais, spectaculaire et provocateur, aurait touché plus de 30 millions de dollars pour un combat de boxe controversé face à l'Américain Floyd Mayweather en août 2017 à Las Vegas (Nevada).

Il s'était incliné par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise, non sans avoir fait trembler l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire. Depuis, les rumeurs d'un second combat font régulièrement surface même si Mayweather, qui fut longtemps le sportif le mieux payé de la planète, affirme avoir définitivement pris sa retraite.

(L'essentiel/afp)