Formule 1

19 octobre 2021 13:14; Act: 19.10.2021 13:34 Print

Décolletés et shorts interdits au GP d'Arabie saoudite

Les organisateurs du premier Grand Prix organisé dans le pays, à Jeddah, ont transmis un code vestimentaire très strict pour les fans se rendant sur place.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L’Arabie saoudite organisera du 3 au 5 décembre son premier Grand Prix de Formule 1. Un circuit urbain construit en un temps record qui a déjà fait parler de lui. Mais une nouvelle polémique vient s’ajouter aux précédentes: des internautes ont partagé sur les réseaux sociaux un message des organisateurs après avoir acheté leur billet. Le mail contenait des pictogrammes très précis expliquant les tenues acceptées dans les gradins et celles qui seraient refusées à l’entrée du circuit.

Les hommes présents dans les tribunes n’auront par exemple pas le droit de porter de débardeur, de short ou de pantalon troué et même de se mettre torse nu. Le non-respect des règles de dress code pourrait entraîner l’exclusion de la personne en question. Mais les règles pour les femmes semblent être encore plus prohibitives: robes trop courtes, décolleté, épaules nues, jupe et shorty seront interdits. Les vêtements qui donneront accès au circuit sont également décrits très précisément.

Ce code vestimentaire pour les spectateurs est inédit en F1. Et les pilotes pourraient ne pas être ravis de la nouvelle que certains n’hésitent pas à qualifier de discriminatoire et sexiste. Lors du Grand Prix de Hongrie, début août, le pilote d’Aston Martin et quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, n’avait pas hésité à arborer un tee-shirt arc-en-ciel face aux mesures homophobes adoptées par le gouvernement du président Viktor Orban. Lewis Hamilton a, par exemple, longtemps porté un tee-shirt «Black Lives Matter», s’agenouillant au début des courses. Qu’en sera-t-il en Arabie saoudite?

(L'essentiel/lom)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paolini le 19.10.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    les pilotes devraient boycott ce grandprix !

  • alfatech le 19.10.2021 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on a 200 ans de retard......

  • Full-Ice le 19.10.2021 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais par contre lorsqu’ils viennent en Europe, ils aiment bien se rincer les yeux sur les décolletés et les mini jupes. Il faut toujours respecter leurs pays, leurs coutumes, mais la réciproque est loin d’être vrai.

Les derniers commentaires

  • jNb le 20.10.2021 04:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors Hamilton il dit quoi sur ce sujet,il pourrait aussi dire son opinion lui qui ce croit révolutionnaire !!

  • Le Loup le 19.10.2021 22:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après d’un autre côté c’est une course de motos pas le festival Tomorrowland donc une tenue correct fait pas de mal qui va en bikini regarde Moto GP sérieusement?!

  • Bidonnage le 19.10.2021 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont vraiment nuls les mecs là-bas. Est-ce qu'ils ont compris que nous sommes en l'an 2021, pas 1021, ou même 221 (ils auraient paumé le 0 au passage)? Eh les gars, réveillez-vous! Fini le moyen-âge, aujourd'hui les femmes ont plus de droits que les chiens.

  • abdess le 19.10.2021 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est déjà interdit en France donc ils font pareil. Et personne n’oblige qui que ce soit à s’y rendre. C’est fou de vouloir obliger des pays a penser se vetir et agir comme ici.

  • William Devos le 19.10.2021 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    Boycott pur et simple de cet évènement calamiteux. C'est bizarre que les "verts" ne disent rien à propos de cet évènement anti écologique au possible !!!