Tennis - Wimbledon

12 juillet 2018 14:15; Act: 12.07.2018 15:03 Print

Djokovic à l'épreuve des balles... de Nadal

Le Serbe, qui semble retrouver son meilleur niveau après deux ans de disette, affronte un Espagnol en pleine confiance, vendredi, en demi-finales de Wimbledon.

storybild

Novak Djokovic aura fort à faire vendredi, face à l'ogre Rafael Nadal, en demi-finales de Wimbledon. (photo: AFP/Daniel Leal-olivas)

Sur ce sujet
Une faute?

Novak Djokovic réussira-t-il ce grand défi? L'ancien n°1 mondial, en voie de renaissance à Wimbledon, tente vendredi (14h) de briser la volonté de Rafael Nadal, en pleine confiance, dans une finale avant la lettre. Après l'élimination surprise du roi de Wimbledon, Roger Federer, mercredi, les projecteurs sont braqués sur cette demi-finale, 52e épisode de la rivalité entre le Serbe et l'Espagnol (Djokovic mène 26-25). Nadal, sacré en 2008 et 2010, ne s'était plus frayé un chemin aussi loin à Londres depuis la finale perdue en 2011 contre Djokovic. Aura-t-il suffisamment récupéré de son duel épique face à l'Argentin Juan Martin Del Potro (4h47)?

De son côté, Djokovic entrevoit le bout d'un tunnel de deux ans passés à courir après son meilleur niveau. Après des contre-performances, une perte de motivation et une opération en début d'année pour refaire à neuf son coude droit, le «Djoker» a retrouvé de sa superbe. On l'a vu les yeux exorbités et le poing rageur terrasser un chouchou du public, le Britannique Kyle Edmund (23 ans, 17e mondial) au troisième tour, puis renvoyer à ses études un autre jeune prometteur, le Russe Khachanov (22 ans, 40e) en huitièmes de finale.

Grands morceaux de bravoure

Mercredi, en quarts, l'ancien n°1 (aujourd'hui 21e) a surclassé l'une de ses proies favorites, le Japonais Kei Nishikori. Le champion qui avait crevé l'écran en 2011 puis empilé les quatre trophées majeurs à la suite entre 2015 et 2016 est-il revenu à son meilleur niveau? Nadal, qui a «vu certains de ses matches», en est convaincu. «Il joue vraiment très bien», a assuré le Majorquin, après le magnifique spectacle que lui et Del Potro ont offert à des spectateurs du Centre court ne sachant plus où donner de la tête. Et pour cause: la plupart suivaient en même temps sur leur smartphone la demi-finale du Mondial de football Angleterre-Croatie (1-2 a.p.)...

Le valeureux Del Potro, qui a poussé Nadal à sortir des coups venus d'ailleurs, ne s'est pas risqué à un pronostic. «Je ne peux pas dire qui va gagner. Cela dépendra de l'état de Rafa... Je pense que ça ira pour lui. Mais Nole rejoue bien de nouveau. Ils méritent tous les deux d'aller en finale», a estimé le 4e mondial qui comptait suivre cette demi-finale «intéressante», chez lui à Tandil. En Grand Chelem, les duels Djokovic-Nadal n'ont pas toujours fait des étincelles mais ils ont donné lieu à quelques grands morceaux de bravoure: la finale de l'Open d'Australie en 2012 remportée par le Serbe en 5h53 mais aussi la demi-finale épique de Roland-Garros en 2013 gagnée 9-7 au cinquième set par Nadal.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.