Tennis - US Open

02 septembre 2018 10:10; Act: 02.09.2018 10:15 Print

Djokovic et Sharapova passent sans encombre

Le Serbe s'est imposé sans difficulté face à Richard Gasquet (6-2, 6-3, 6-3) et sera au rendez-vous des huitièmes de finale. La Russe s'est aussi aisément qualifiée.

storybild

Novak Djokovic a été intraitable face à Richard Gasquet. (photo: AFP/Matthew Stockman)

Sur ce sujet

Gasquet (25e) n'a pas pu faire grand-chose face au show Novak Djokovic (6e). Le Serbe de 31 ans, qui tutoie de nouveau les sommets depuis son sacre de la renaissance à Wimbledon mi-juillet, s'est imposé 6-2, 6-3, 6-3 en à peine plus de deux heures. L'ex-N.1 mondial, qui sera opposé à Joao Sousa pour une place en quarts de finale, a étincelé en particulier dans le premier set en signant seize coups gagnants pour seulement cinq fautes directes.

«C'est le niveau ultime, a résumé le N.2 français. La balle voyage à droite, à gauche, très vite. Elle est au millimètre à chaque fois. Elle est longue, elle est rapide.» «C'est sans aucun doute mon meilleur match de la semaine et une de mes meilleures performances de la saison sur dur», a abondé Djokovic. Lucas Pouille, le n°1 français, est aussi passé à la trappe. Samedi, le Nordiste de 24 ans s'est bien procuré une balle d'égalisation à deux manches partout, mais il s'est incliné 7-6 (7/5), 4-6, 7-6 (7/4), 7-6 (7/5) face au Portugais Joao Sousa.

Chez les dames, La Russe Maria Sharapova (22e), victorieuse 6-3, 6-2 de la Lettonne Jelena Ostapenko (10e), sera elle fidèle au rendez-vous des huitièmes de finale. Ce ne sera en revanche pas le cas de la Française Caroline Garcia, 6e mondiale, éliminée par l'Espagnole Carla Suarez Navarro (24e), après un peu moins de 2h30 de jeu, 5-7, 6-4, 7-6 (7/4).

Avec également les éliminations samedi des N.4 et N.5 mondiales Angelique Kerber et Petra Kvitova, il ne reste plus qu'une joueuse du Top 5 en huitièmes de finale: l'Américaine Sloane Stephens, N.3 mondiale et lauréate sortante. Et seulement trois joueuses du top 10 (avec Svitolina et Pliskova).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.