Natation

19 mars 2019 07:05; Act: 20.03.2019 14:20 Print

Florent Manaudou veut (encore) changer de vie

Après trois années consacrées à ses autres passions, le handball et le cinéma, Florent Manaudou, champion olympique en 2012, revient à la compétition en natation.

storybild

Florent Manaudou, âgé de 28 ans, avait annoncé en septembre 2016 «mettre entre parenthèse» sa carrière de nageur, afin d'assouvir sa première passion: le handball. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Florent Manaudou, champion olympique du 50 m nage libre aux Jeux de Londres en 2012, a annoncé dans le quotidien L’Équipe son retour à la compétition après trois années consacrées à ses autres passions, le handball et le cinéma. «J'ai envie de reprendre la compétition. Depuis quelque temps, ça me manque et de plus en plus. J'ai pris beaucoup de plaisir à faire les choses que j'avais envie de faire depuis longtemps. Je me suis éclaté au hand, éclaté à faire un peu de cinéma...», affirme Florent Manaudou.

«Je me suis lancé un challenge: me relancer dans la compétition. Je veux me réentraîner, prendre du plaisir là où je n'en avais plus aux Jeux de Rio», a ajouté le vice-champion olympique de Rio-2016 sur 50 m nage libre et sur 4x100 m nage libre. Florent Manaudou, âgé de 28 ans, avait annoncé en septembre 2016 «mettre entre parenthèse» sa carrière de nageur afin d'assouvir sa première passion: le handball. Il s'était alors inscrit dans l'équipe de Nationale 2 d'Aix.

Le soutien de sa sœur

«L'adrénaline a toujours été quelque chose que j'aimais. Au handball, il y avait davantage le côté jeu. En natation, je m'entraîne pour être le meilleur du monde, pour arriver sur une finale de Jeux olympiques, avoir le stress et détester la défaite. C'est quelque chose que j'avais moins au hand. C'est pour tout ça que j'ai envie de recommencer», dit-il en se projetant sur les deux prochains JO, en 2020 à Tokyo et surtout en 2024 à Paris.

«Je m'étais déjà dit que si je voulais reprendre pour les Jeux de Paris en 2024, il faudrait faire mon retour en 2021 ou 2022 au plus tard. Je ne pensais pas du tout aux Jeux de Tokyo en 2020, et puis petit à petit, les discussions avec James, avec les gens qui sont autour de moi... Je me suis levé un matin et je me suis dit: "C'est parti! Comment je peux faire?"», a encore raconté Florent Manaudou.

«Je vais passer trois semaines à Antalya toutes les cinq semaines, ça ne va pas être simple mais voilà, si j'ai envie de le faire jusqu'à Tokyo, je le ferai jusqu'à Tokyo», a-t-il encore dit en soulignant que sa sœur Laure avait été l'une «des premières personnes à qui j'en ai parlé».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marc le 19.03.2019 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    La natation est peut-être le sport où les "come-back" sont les plus difficiles. L'hygiène de vie et la rigueur que ce sport imposent sont extrêmes et souvent méconnus du grand public. Il le sait et sa soeur a presque réussi (en se re-qualifiant pour les JO, sans gagner de médaille, et après une grossesse - respect). Alors je lui souhaite sincèrement bon courage, le chemin sera long ; son mental pourra faire la différence s'il n'attrape pas la grosse tête ;)

  • Nathalie le 19.03.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Jamais entendu parler de ce Monsieur, beau gosse en tout cas.

  • Henk le 19.03.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Connais pas.

Les derniers commentaires

  • Nathalie le 19.03.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Jamais entendu parler de ce Monsieur, beau gosse en tout cas.

  • Marc le 19.03.2019 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    La natation est peut-être le sport où les "come-back" sont les plus difficiles. L'hygiène de vie et la rigueur que ce sport imposent sont extrêmes et souvent méconnus du grand public. Il le sait et sa soeur a presque réussi (en se re-qualifiant pour les JO, sans gagner de médaille, et après une grossesse - respect). Alors je lui souhaite sincèrement bon courage, le chemin sera long ; son mental pourra faire la différence s'il n'attrape pas la grosse tête ;)

    • Paul le 19.03.2019 09:03 Report dénoncer ce commentaire

      Sur la distance qui l'intéresse, le 50 m, tout est possible, 80 % du travail en musculation pure.

    • Binuozeur le 19.03.2019 11:59 Report dénoncer ce commentaire

      Euhhhhh... Faut surtout pas la moindre faute technique, contrairement aux distances plus longues la moindre erreur que ce soit au plongeon ou dans l'eau ensuite ne pardonne pas il est totalement impossible de se rattraper ou se relancer. Et puis il faut être explosif, pouvoir tout donner d'un seul coup ou presque, comme sur un cent mètre en athlé. Rien ne dit qu'il repartira sur le 50m, profiter d'une morphologie qui a évoluer peut emmener vers d'autres distances.

  • Henk le 19.03.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Connais pas.

    • James le 19.03.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

      Je croyais que c'était une fille, moi...