Basket-Ball

12 novembre 2021 12:23; Act: 12.11.2021 13:11 Print

Grosse altercation entre deux géants en NBA

Le Français Rudy Gobert a notamment été expulsé, après un accrochage avec Myles Turner.

Sur ce sujet
Une faute?

Une défaite et trois joueurs exclus, dont Rudy Gobert, après un accrochage avec Myles Turner, également renvoyé au vestiaire: Utah n'a pas passé une bonne soirée contre Indiana, jeudi, en NBA, pendant que les Clippers arrachaient la victoire contre Miami.

Trois jours après l'échauffourée entre Markieff Morris (Heat) et Nikola Jokic (Nuggets), qui a valu à ce dernier, MVP en titre, un match de suspension pour avoir violemment poussé le premier dans le dos, en représailles à une grosse faute subie, la commission de discipline de la ligue connaît une semaine chargée.

Il n'y a eu au final aucun coup porté, mais ça a valsé sévère sur le parquet du Jazz entre les deux pivots, quand le Français a plaqué les bras de l'Américain qui venait de le pousser, au moment où il se repliait vers son camp.

On était à quatre minutes de la fin d'un match que les Pacers dominaient et allaient gagner (111-100). Et quelques secondes plus tôt, Gobert (19 pts, 11 rbds) frustré de s'être fait contrer à la limite de la régularité par son rival, l'avait attrapé dans sa chute par le short. Tombé à son tour, Turner (13 pts, 9 rbds) s'est vengé en se relevant, le tout entraînant l'escarmouche.

«Les gars doivent arrêter d'agir comme s'ils allaient se battre»

«Il a fait faute sur moi, je suis tombé et je l'ai tiré vers le bas. C'était aussi une faute. Puis il m'a poussé dans le dos et il ne s'est finalement rien passé (...) On n'allait pas se battre. Les gars doivent arrêter d'agir comme s'ils allaient se battre. C'est cool pour les caméras, mais on sait que deux secondes plus tard il y aura 20 agents de sécurité», a voulu dédramatiser le Français, triple meilleur défenseur de la Ligue.

Autour d'eux, une mêlée s'est en effet vite formée. Les coéquipiers de "Gobzilla", Donovan Mitchell (26 pts) et Joe Ingles, qui a poussé un arbitre dans son élan, ont aussi été exclus pour leur réaction jugée trop véhémente.

Privé de ces trois hommes forts en plein money-time, Utah n'a pu renverser la situation et a concédé sa première défaite de la saison à domicile, glissant à la 3e place à l'Ouest (8-4). Indiana (5-8), qui s'est appuyé sur un excellent Malcolm Brogdon (30 pts), grimpe au 12e rang à l'Est.

(L'essentiel/AFP)