Équipe américaine

28 septembre 2019 11:49; Act: 28.09.2019 11:56 Print

Harden et Westbrook veulent jouer les JO 2020

Les deux vedettes de NBA James Harden et Russell Westbrook ont demandé à faire partie de la Team USA pour l'année prochaine, aux Jeux olympiques de Tokyo.

storybild

Russell Westbrook a déjà remporté l'or olympique. (photo: AFP/Sam Forencich)

Sur ce sujet
Une faute?

L'arrière star des Houston Rockets James Harden et son nouveau coéquipier Russell Westbrook ont exprimé vendredi leur volonté de rejouer avec Team USA aux JO-2020 de Tokyo. «Représenter les États-Unis, ce beau pays, aux jeux Olympiques, bien sûr, c'est un des objectifs que je me suis fixés», a déclaré Harden lors du Media Day des Rockets. The Beard (le barbu) meilleur marqueur de la dernière saison NBA avec 36,1 points de moyenne, a déjà remporté deux médailles d'or olympiques avec Team USA en 2012 à Londres et en 2016 à Rio.

Westbrook, champion olympique à ses côtés en 2012, a également dit vouloir redécouvrir l'or olympique. Les deux joueurs, qui furent déjà coéquipiers à Oklahoma City de 2009 à 2012, ont préféré renoncer à la sélection américaine pour les Mondiaux en Chine cet été, afin de mieux préparer leurs échéances NBA avec les Rockets. Alignant une équipe dépourvue des meilleurs joueurs de la Ligue, d'autres stars ayant comme eux fait l'impasse, Team USA a été éliminé en quarts de finale par la France et fini 7e du tournoi, obtenant pour seul lot de consolation son ticket pour Tokyo.

Harden et Westbrook ne sont pas les premiers à clamer leur volonté de refaire briller la bannière étoilée, puisque Stephen Curry et Klay Thompson des Golden State Warriors et Damian Lillard de Portland l'ont déjà dit ces dernières semaines. Quant à LeBron James, il a prudemment entrouvert la porte à un retour en équipe nationale, vendredi lors du Media Day des Los Angeles Lakers. «Je ne sais pas... J'adorerais. Je veux être surtout le plus en forme possible, c'est le plus important. Je n'étais pas heureux de voir ce qu'on a fait cet été», a prudemment déclaré la superstar.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.