Basketball

10 décembre 2019 09:34; Act: 10.12.2019 13:53 Print

Houston perd tout sur le buzzer

Nemanja Bjelica a donné la victoire aux Kings de Sacramento d'un tir à trois points incroyable.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Houston Rockets se sont inclinés sur le buzzer lundi soir. À une seconde du terme, Russell Westbrook (34 points), James Harden (27) et leurs coéquipiers pensaient avoir fait le plus dur, puisqu'ils menaient de deux unités face aux Sacramento Kings (118-116).

Mais l'équipe californienne a bénéficié de la dernière possession de balle, sous forme d'un engagement dans le camp de défense des Rockets. Cory Joseph a pris tout son temps pour l'effectuer, le temps pour le Serbe Nemanja Bjelica de se démarquer. Et Bjelica, de près de huit mètres, a trouvé le panier sur la sonnerie! Une défaite mortifiante pour Houston dans sa salle.

Dunk de Harden: appel rejeté

Les Houston Rockets ont par ailleurs enregistré une deuxième défaite lundi soir. La NBA a en effet rejeté l'appel qu'ils avaient déposé, réclamant l'invalidation de la défaite face à San Antonio pour un dunk refusé à James Harden qu'ils dénonçaient comme une erreur arbitrale.

Les Houston Rockets avaient été battus 135-133 après deux prolongations le mardi 3 décembre par les San Antonio Spurs. À près de 8 minutes de la fin du match, la star des Rockets a claqué un dunk si puissant que le ballon est repassé au-dessus du cercle avec l'aide du filet, donnant l'impression d'un panier raté. Sur quoi les arbitres n'ont pas attribué les deux points à Houston, qui menait alors 104-89.

L'action serait restée anodine si les Spurs, au prix d'une remontée fantastique, n'avaient pas arraché une première prolongation, avant de l'emporter lors de la seconde. Dans un communiqué, le commissaire de la Ligue Adam Silver a reconnu que les arbitres avaient mal appliqué les règles en ne laissant pas au coach de Houston l'occasion de «challenger» (demander un revisionnage des images) cette décision arbitrale. Après la rencontre, le responsable du corps arbitral, James Capers, avait lui-même admis une erreur.

Silver estime cependant que «les Houston Rockets ont disposé du temps nécessaire pour surpasser cette erreur», entre les près de huit minutes qu'il restait alors à jouer dans le quatrième quart-temps et les deux prolongations qui ont suivi.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.