Carole Calmes aux JPEE

29 mai 2013 15:39; Act: 29.05.2013 16:05 Print

«Il n’y a pas de déception»

Troisième du concours de tir à la carabine à air comprimé aux JPEE, la Luxembourgeoise Carole Calmes, tenante du titre, est heureuse de cette médaille de bronze.

storybild

Calmes termine troisième. (editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel Online: Existe-t-il un peu de déception de ne pas avoir pu remporter l’or?

Carole Calmes: Non. La médaille de bronze est aussi une médaille et on ne tire pas que pour l’or.

Comment expliquez-vous ce dernier tir manqué alors que vous n’étiez plus que trois en compétition?

J’ai des problèmes avec mon épaule et des tensions musculaires. J’étais deuxième mais ce dernier tir m’a éliminée. Je n’ai sans doute pas non plus dû faire suffisamment attention.

Pour vous qui avez participé aux Jeux olympiques et à de grandes compétitions internationales que représentent les Jeux des Petits États d’Europe?

En tant que tireur c’est une petite compétition mais qui a beaucoup de valeur pour le Luxembourg. C’est un véritable honneur d’y participer. Mais en tant que tireur international on donne la priorité aux manches de Coupe du monde.

Tirer dans une salle comble, à domicile, vous a-t-il ajouté de la pression?

Nous avons l’habitude de tirer devant du monde. Il y a toujours beaucoup de spectateurs par exemple aux Jeux olympiques. Mais bien sûr cela augmente un peu le stress. Je ne peux pas dire que le fait de tirer au Luxembourg m’ait posé problème.

Recueilli par Nicolas Martin