Tennis- Indian Wells

19 mars 2018 07:27; Act: 19.03.2018 16:48 Print

Juan Martin Del Potro stoppe Roger Federer

Malgré trois balles de match, le Suisse, numéro un mondial, a subi sa première défaite de l'année en finale du tournoi d'Indian Wells face à l'Argentin.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Roger Federer n'est pas parvenu à enchaîner un 18e succès en 2018. Le n°1 mondial a subi sa première défaite de l'année en finale du Masters 1000 de Miami, s'inclinant 6-4 6-7 (8/10) 7-6 (7/2) devant Juan Martin Del Potro après avoir manqué trois balles de match dans l'ultime set. Le Bâlois de 36 ans, qui disputait son 1400e match sur le circuit principal dimanche (1149 victoires, 251 défaites), devra donc patienter avant de cueillir un 98e titre qui lui permettrait de se retrouver à onze longueurs du fabuleux record de Jimmy Connors. Il restait sur quatre finales remportées consécutivement, dont une face au même Juan Martin Del Potro l'automne dernier à Bâle.

Cet échec est sans conséquence comptable, Roger Federer étant assuré de conserver la 1re place mondiale depuis son accession au dernier carré. Mais il sera à nouveau sous pression à Miami, où il aura également un titre à défendre: il aura virtuellement 110 points de retard sur Rafael Nadal, finaliste malheureux en 2017 mais d'ores et déjà forfait pour l'édition 2018, à l'entame du tournoi floridien. Le Bâlois devra donc se hisser en quart de finale pour garder sa couronne. Ex-n°4 mondial, Juan Martin Del Potro progresse quant à lui de deux places dans la hiérarchie grâce à son sacre californien pour se retrouver 6e. Celui que l'on surnomme «la Tour de Tandil» a conquis dimanche son 22e titre ATP, le deuxième consécutif après Acapulco. Le vainqueur de l'US Open s'est adjugé son premier trophée estampillé Masters 1000, après trois finales perdues dans des tournois de cette catégorie.

Au bord du précipice samedi dans une demi-finale où Borna Coric mena 7-5 4-2 puis 7-5 4-6 4-3 service à suivre, Roger Federer n'a pas réussi un nouveau miracle en finale. Sa tâche était il est vrai bien plus compliquée face à Juan Martin Del Potro, dont l'énorme gifle de coup droit lui a causé bien des tourments. C'est en vain qu'il aura écarté une première balle de match à 7/8 dans le tie-break du deuxième set, en profitant d'une grosse faute de coup droit de l'Argentin. Roger Federer, qui avait littéralement offert le premier break de cette partie à son adversaire en livrant un jeu de service catastrophique à 2-2 dans le set initial, a pourtant eu toutes les cartes en main pour passer l'épaule dans la troisième manche. Il a en effet bénéficié de trois balles de match sur son propre service à 5-4, mais il a manqué le coche sur ces trois points. Le Bâlois a ensuite sombré dans le deuxième jeu décisif, dont il a perdu les cinq premiers points.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.