Tennis

20 juin 2019 22:33; Act: 21.06.2019 15:20 Print

Kyrgios regarde un autre match pendant la pause

Le controversé Nick Kyrgios a une nouvelle fois fait des siennes ce jeudi, lors de sa victoire contre l'Espagnol Roberto Carballes Baena, au 1er tour du tournoi sur gazon du Queen's.

Sur ce sujet
Une faute?

Le controversé Nick Kyrgios a une nouvelle fois rué dans les brancards, jeudi, lors sa victoire contre l'Espagnol Roberto Carballes Baena, au 1er tour du tournoi sur gazon du Queen's, avant d'être éliminé quelques heures et un tour plus tard, puis de fustiger les «idiots» sur la chaise et dans les tribunes. Le fantasque Australien, 39e joueur mondial, a notamment regardé un autre match pendant un changement de coté, accusé un juge de ligne de «truquer le match», avant de se moquer du chapeau de l'arbitre.

De retour sur les courts en début de soirée - le programme des matches a été chamboulé par la pluie tombée mardi et mercredi sur Londres - Kyrgios a été éliminé au deuxième tour par le Canadien Félix Auger-Aliassime en trois sets 6-7 (7/4), 7-6 (7/3), 7-5. Lors de son premier match, le jeune homme de 24 ans qui s'est forgé une réputation sulfureuse pour ses crises de colère, son comportement imprévisible et ses sorties médiatiques à l'emporte-pièce, n'a pas apprécié une décision d'un juge de ligne sur un service, menaçant de quitter le court.

«Dans le contexte, il sait que je vais riposter»

Pas franchement calmé après sa défaite contre Auger-Aliassime, Kyrgios a maintenu ses propos sur l'arbitre accusé de vouloir «truquer le match». «Dans le contexte, il sait que je vais riposter. Tous les arbitres le savent. Ils en parlent, bien sûr. Ils savent que je ne serai jamais le genre d'homme qui recevra une mauvaise décision et qui la laissera passer», a-t-il insisté en conférence de presse. «Je ne pense pas qu'ils sont assez punis, assez sanctionnés s'ils prennent une mauvaise décision. Et il (l'arbitre) sait que je vais devenir fou. Il le sait au fond de lui-même s'il n'annule pas cette balle. Mec, le gars a servi un service à 130 km/h qui sortait, genre, de trente centimètres, et il ne change pas (la décision de son juge de ligne). Si vous êtes assis sur la chaise et que vous ne changez pas, c'est que vous ne faites pas votre travail correctement», a-t-il pesté.

Sifflé après avoir chuté sur le court, l'Australien a été aperçu en train de jurer après le public. Il n'a pas souhaité s'excuser. «Je suis sur le terrain. Ils me regardent tous. Incroyable. Ils m'ont vu tomber. (...) J'ai été par terre combien de temps? Deux minutes? Vous avez des gens qui vous huent, vous traitent de tous les noms. Qu'est-ce que vous feriez?», a-t-il demandé. «Je joue avec mon cœur et je dois faire face à des arbitres idiots et à des idiots dans la foule. Qu'est-ce que tu veux de moi, mec? (...) Bien sûr que je vais riposter. Je ne suis pas le genre de gars qui va s'échapper», a-t-il ajouté, expliquant plus tard refuser les conseils proposés par Novak Djokovic: «Pourquoi je voudrais? (...) Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir me dire?».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pourquoi pas le 21.06.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins on rigole, c'est qui n'est pas le cas de trop de sportifs qui se prennent beaucoup trop au sérieux (l'argent rend triste). Merci Kyrgie de bien vouloir égayer ce concours de fadeur.

  • Fabie le 21.06.2019 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que comme dans toutes les situations,au travail,dans la vie de tous les jours il y a un code à respecter sinon bonjour l'anarchie......Pas étonnant que le monde va si mal.

Les derniers commentaires

  • Fabie le 21.06.2019 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que comme dans toutes les situations,au travail,dans la vie de tous les jours il y a un code à respecter sinon bonjour l'anarchie......Pas étonnant que le monde va si mal.

  • Pourquoi pas le 21.06.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins on rigole, c'est qui n'est pas le cas de trop de sportifs qui se prennent beaucoup trop au sérieux (l'argent rend triste). Merci Kyrgie de bien vouloir égayer ce concours de fadeur.